Baisse de 7% des ventes mondiales de musique en 2009

mercredi 28 avril 2010 16h56
 

LONDRES (Reuters) - Les ventes mondiales de musique ont baissé de 7% en 2009 pour tomber à 17 milliards de dollars (12,9 milliards d'euros), sous le coup notamment du recul observé aux Etats-Unis et au Japon, les deux premiers marchés mondiaux, annonce l'IFPI.

Selon la confédération du secteur, le chiffre de l'an dernier - qui vient après un repli de 8% observé en 2008 - offre un tableau contrasté avec, d'un côté, le retour à la croissance dans 13 pays ainsi qu'une forte hausse des ventes numériques et, de l'autre, une persistance du piratage qui continue d'amputer les revenus.

Susan Boyle, qui a accédé à la célébrité avec l'émission "Britain's Got Talent", l'équivalent britannique de "La Nouvelle Star", est au sommet du classement des albums les mieux vendus en 2009, avec 8,3 millions d'exemplaires écoulés de "I Dreamed a Dream".

Parmi les autres artistes qui ont réalisé les meilleures performances commerciales de l'an dernier figurent The Black Eyed Peas, Michael Jackson, Taylor Swift ou encore Lady Gaga.

Sur les 10 plus gros vendeurs d'albums, cinq sont sous contrat chez Universal (groupe Vivendi) et les autres soit chez Sony, soit chez Warner Music Group.

Les ventes de CD ont reculé de 12,7% au niveau mondial tandis que les ventes de musique numérique ont augmenté de 9,2% à 4,3 milliards de dollars.

Kate Holton, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Gilles Guillaume

 
<p>"I Dreamed a Dream" de Susan Boyle est l'album le plus vendu en 2009, tous supports confondus. Selon l'IFPI, les ventes mondiales de musique ont baiss&eacute; de 7% en 2009 pour tomber &agrave; 17 milliards de dollars (12,9 milliards d'euros), sous le coup notamment du recul observ&eacute; aux Etats-Unis et au Japon, les deux premiers march&eacute;s mondiaux. /Photo d'archives/REUTERS/Casper Christoffersen/Scanpix</p>