HP lance de nouveaux serveurs haut de gamme sur fond de reprise

mardi 27 avril 2010 13h50
 

par Gabriel Madway

SAN FRANCISCO (Reuters) - Hewlett-Packard va lancer une nouvelle ligne de serveurs haut de gamme destinés aux entreprises recourant à des applications complexes.

Selon HP, le numéro un mondial du secteur technologique en termes de chiffre d'affaires, les nouveaux serveurs Integrity et leurs logiciels associés contribueront à faciliter la gestion, à réduire les coûts et à limiter l'expansion de l'espace nécessaire dans les centre de données en proposant une structure plus intégrée.

Ces serveurs Integrity sont notamment destinés à des entreprises du secteur des services financiers, de l'industrie, des télécommunications et de la santé, pour lesquelles une panne est susceptible d'entraîner des pertes de millions de dollars.

HP a précisé que ces nouveaux serveurs -jusqu'aux versions très haut de gamme Superdome- partageront la même infrastructure que les produits standards.

Selon David Donatelli, qui dirige l'activité serveurs, stockage et réseaux de Hewlett-Packard, le groupe peut offrir à ses clients une série complète de produits destinés au centre de données au sein d'une même plate-forme.

Les entreprises devraient reprendre leurs dépenses technologiques en 2010 et ce, d'autant plus volontiers si les nouveaux équipements leur laissent entrevoir une productivité accrue et des économies.

Mais le lancement de ces nouveaux produits intervient dans un contexte de consolidation parmi les poids lourds du secteur et alors que la compétition s'intensifie pour la domination sur le marché professionnel des centres de données.

L'équipementier de réseaux Cisco Systems a fait son entrée dans le marché des serveurs l'an dernier et l'acquisition de Sun Microsystems a permis au géant du logiciel Oracle de s'introduire sur celui des serveurs haut de gamme.   Suite...

 
<p>Hewlett-Packard va lancer une nouvelle ligne de serveurs haut de gamme destin&eacute;s aux entreprises recourant &agrave; des applications complexes. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge</p>