Sharp vise un bénéfice d'exploitation doublé en 2010-2011

mardi 27 avril 2010 13h24
 

TOKYO (Reuters) - Sharp a déclaré s'attendre à ce que son bénéfice d'exploitation annuel soit multiplié par plus de deux en 2010-2011 pour atteindre son plus haut niveau depuis trois ans après avoir renoué avec les profits sur son quatrième trimestre fiscal.

Le groupe japonais spécialisé dans les téléviseurs et les panneaux solaires anticipe un bénéfice d'exploitation de 120 milliards de yens (963 millions d'euros) pour son exercice fiscal qui clôturera en mars 2011, alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S anticipé un bénéfice de 112,9 milliards de yens.

"Il est remarquable que les ventes de produits très rentables comme les téléviseurs à écran large, les écrans LCD et les panneaux solaires, augmentent", souligne Seiichiro Iwamoto, gérant de fonds chez Mizuho Asset Management. "Mais le marché a déjà pris en compte la reprise des bénéfices dans le cours de l'action."

Sharp espère vendre 15 millions d'écrans LCD pour l'exercice fiscal en cours, soit 47% de plus que sur l'exercice précédent, et vise un chiffre d'affaires de 250 milliards de yens dans les panneaux solaires, contre 208,7 milliards enregistrés sur l'exercice 2009/2010.

Pour la période janvier-mars, soit le quatrième trimestre fiscal du groupe, le bénéfice d'exploitation est ressorti à 29,3 milliards de yens, contre une perte de 90,4 milliards il y a un an.

Le titre a fini en hausse de 2% avant la publication de ces résultats, surperformant la progression de 1,6% de l'indice des fabricants de matériel électrique de la Bourse de Tokyo.

Kiyoshi Takenaka et Sachi Izumi, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

 
<p>Ecran LCD en 3D de Sharp. Sharp s'attend &agrave; ce que son b&eacute;n&eacute;fice d'exploitation annuel soit multipli&eacute; par plus de deux en 2010-2011 pour atteindre son plus haut niveau depuis trois ans apr&egrave;s avoir renou&eacute; avec les profits sur son quatri&egrave;me trimestre fiscal. /Photo prise le 2 avril 2010/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>