Texas Instruments livre des prévisions supérieures au consensus

lundi 26 avril 2010 23h32
 

NEW YORK (Reuters) - Texas Instruments a présenté des prévisions de résultats pour le trimestre en cours qui dépassent les attentes de Wall Street, en soulignant la vigueur de la demande de semi-conducteurs.

Le groupe américain, dont les puces équipent des produits allant des téléphones portables aux équipements industriels, prévoit pour le deuxième trimestre un bénéfice par action de 56 à 64 cents pour un chiffre d'affaires de 3,31 à 3,59 milliards de dollars.

Le consensus des estimations d'analystes établi par Thomson Reuters I/B/E/S donne un bénéfice par action attendu à 53 cents pou un chiffre d'affaires de 3,22 milliards.

L'action Texas Instruments, qui avait touché un plus haut de 12 mois en séance et clôturé en hausse de 1,84% avant la publication des comptes, gagnait 0,5% supplémentaire dans les transactions hors séance.

"La tendance se maintient au deuxième trimestre, la demande pour nos produits reste forte et nous augmentons nos capacités de fabrication pour soutenir nos clients", a déclaré dans un communiqué le directeur général du groupe, Rich Templeton.

Les résultats publiés par le groupe pour le premier trimestre ont quant à eux légèrement surpassé les attentes des analystes.

TI a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice de 658 millions de dollars, soit 52 cents par action, contre 17 millions (un cent par action) sur la période correspondante l'an dernier. Le consensus anticipait un bénéfice par action de 51 cents.

Le chiffre d'affaires a rebondi de 54% à 3,2 milliards de dollars, contre 3,1 milliards attendus par le marché.

Pour sa part, Texas Instruments avait déclaré prévoir un bénéfice par action de 48 à 52 cents pour un chiffre d'affaires de 3,07 à 3,19 milliards.   Suite...

 
<p>Texas Instruments a publi&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice trimestriel de 658 millions de dollars, soit 52 cents par action, contre 17 millions (un cent par action) sur la p&eacute;riode correspondante l'an dernier. /Photo d'archives/REUTERS</p>