Le PMU attend 100 millions de l'ouverture des jeux en ligne

mardi 13 avril 2010 12h29
 

PARIS (Reuters) - L'ouverture des jeux d'argent en ligne en France représentera pour le PMU une centaine de millions d'euros supplémentaires en 2010, déclare le PDG du groupe public de paris, Philippe Germond, dans une interview au quotidien Le Monde.

Le coup d'envoi de l'ouverture à la concurrence des jeux en ligne doit être donné à l'occasion de la Coupe du monde de football qui débute le 11 juin.

"En 2010, les paris sportifs et le poker n'auront un impact que sur les six derniers mois de l'année. On peut estimer que le complément de revenu s'élèvera à une centaine de millions d'euros", dit Philippe Germond.

"En 2011, notre objectif est d'être parmi les trois premiers opérateurs de paris sportifs et de dépasser le milliard d'euros de chiffre d'affaires sur internet."

Philippe Germond estime par ailleurs que la structure actuelle du PMU en groupement d'intérêt économique (GIE) constitue un obstacle à d'éventuelles acquisitions à l'international.

"(...) je ne dis pas que nous n'avons pas des vues sur des diversifications géographiques, dans une optique d'assurer une croissance au PMU", ajoute-t-il. "Il est prématuré d'évoquer tel ou tel pays, mais il y a un certain nombre d'Etats européens prêts à définir un nouveau cadre légal aux jeux d'argent en ligne."

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Selon le P-DG du PMU, Philippe Germond, l'ouverture des jeux d'argent en ligne en France repr&eacute;sentera pour le groupe public de paris, une centaine de millions d'euros suppl&eacute;mentaires en 2010. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>