Palm, en quête d'un acquéreur, a approché Huawei

mardi 13 avril 2010 10h55
 

SHANGHAI (Reuters) - Le groupe chinois Huawei Technologies a été approché par Palm en vue d'ouvrir des pourparlers sur une éventuelle acquisition du fabricant américain de smartphones, apprend-on de source proche du dossier mardi.

Huawei a été contacté mi-février par l'intermédiaire de sa banque d'investissement en vue de "discussions préliminaires", a déclaré la source, qui a requis l'anonymat.

Elle a précisé que ces discussions n'avaient pas progressé depuis.

Auparavant, une source avait déclaré à Reuters que Palm avait mandaté des banques pour étudier différentes options stratégiques, parmi lesquels celle d'une vente de l'entreprise, déficitaire et dont le chiffre d'affaires souffre de la concurrence de l'iPhone d'Apple et du Blackberry de Research In Motion.

"Par principe, Huawei ne commente pas les spéculations sur de possibles fusions ou acquisitions. Huawei est toujours disposé à envisager des opportunités susceptibles de favoriser son développement", a déclaré la société dans un communiqué.

Melanie Lee, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
<p>Jon Rubinstein, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Palm. Selon une source proche du dossier, le groupe chinois Huawei Technologies a &eacute;t&eacute; approch&eacute; par Palm en vue d'ouvrir des pourparlers sur une &eacute;ventuelle acquisition du fabricant am&eacute;ricain de smartphones. /Photo prise le 7 janvier 2010/REUTERS/Steve Marcus</p>