L'OPA de France Télécom sur l'égyptien ECMS suspendue

samedi 10 avril 2010 13h07
 

LE CAIRE (Reuters) - Un tribunal égyptien a confirmé sa décision de bloquer l'offre publique d'achat (OPA) de France Télécom sur les minoritaires d'ECMS, premier opérateur mobile du pays en nombre d'abonnés.

Un différend oppose depuis plusieurs mois le groupe français au groupe cairote Orascom Telecom au sujet de leur filiale commune Mobinil, qui détient 51% d'ECMS.

"Cette décision est une grande victoire pour Orascom. Cela va nous permettre de continuer à fournir des services de qualité sur le marché des télécoms égyptiens", a déclaré l'avocat du groupe égyptien, Osman Mowafi.

Interrogé par Reuters, un porte-parole de France Télécom n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat.

L'autorité de régulation des marchés financiers égyptienne pourrait faire appel de cette décision de justice.

"Nous allons étudier la décision et les autorités compétentes décideront s'il y a lieu de faire appel ou non", a dit à Reuters l'avocat de l'EFSA.

France Télécom avait lancé, via sa filiale Orange Participations, une offre d'achat à 245 livres égyptiennes par action sur les minoritaires d'ECMS.

En janvier, la justice égyptienne avait déclaré recevable la contestation par Orascom Telecom qui dénonçait l'autorisation de l'OPA de France Télécom par l'autorité des marchés financiers .

L'offre avait été suspendue dans la foulée.

Laure Bretton

 
<p>Un tribunal &eacute;gyptien a confirm&eacute; sa d&eacute;cision de bloquer l'offre publique d'achat (OPA) de France T&eacute;l&eacute;com sur les minoritaires d'ECMS, premier op&eacute;rateur mobile du pays en nombre d'abonn&eacute;s. /Photo d'archives/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>