Apple a vendu plus de 300.000 iPad pour son lancement

lundi 5 avril 2010 18h40
 

NEW YORK (Reuters) - Apple annonce avoir écoulé plus de 300.000 iPad samedi pour son premier jour en magasin, soit plus que certaines estimations, ce qui ne prouve pas pour autant que cet appareil mi-ordinateur portable mi-smartphone sera le prochain gros succès du groupe américain.

Le chiffre annoncé inclut les livraisons des commandes passées à l'avance, à côté des ventes en magasins enregistrées le samedi 3 avril dans les magasins Apple ou chez les partenaires.

Certains points de vente étaient fermés le dimanche de Pâques mais pas tous, les ventes sur l'ensemble du week-end devraient être encore plus importantes.

Un certain nombre d'analystes tablaient sur des ventes comprises entre 250.000 et 350.000 unités sur l'ensemble du week-end.

Il reste maintenant à savoir si ce rythme de vente sera durable ou si l'engouement constaté est le fait du noyau dur des fans d'Apple et des adeptes de la nouveauté.

Actuellement, les analystes de Wall Street estiment à un peu moins de cinq millions d'unités le nombre d'iPad qui seront vendus par Apple la première année du lancement.

Les analystes estiment aussi que les marges réalisées sur la tablette tactile permettront d'emblée de soutenir la marge globale de la firme californienne.

De ce fait, au moins quatre sociétés de Bourse ont relevé leurs objectifs de cours et leur estimation de résultats pour Apple pour l'exercice dans son ensemble.

"Nous estimons que l'iPad a le potentiel pour devenir un appareil à hauts volumes parce qu'il pourrait révolutionner les marchés de l'édition et des jeux, sans parler des ordinateurs portables", écrit l'analyste de Kaufman Brothers, Shaw Wu.   Suite...

 
<p>L'iPad d'Apple dans un magasin &agrave; San Francisco, en Californie, le jour du lancement. Le groupe &agrave; la pomme annonce avoir vendu plus de 300.000 iPad samedi, au premier jour de la commercialisation de sa nouvelle machine, &agrave; mi-chemin entre un ordinateur portable et un smartphone. /Photo prise le 3 avril 2010/REUTERS/Robert Galbraith</p>