Lancement en fanfare de l'iPad d'Apple aux Etats-Unis

dimanche 4 avril 2010 13h09
 

par Sinead Carew et Paul Thomasch

NEW YORK (Reuters) - Apple a lancé samedi dans une ambiance festive son iPad aux Etats-Unis, espérant faire de la tablette tactile le quatrième pilier de sa croissance derrière le Mac, l'iPod et l'iPhone.

A New York, sur la Cinquième avenue, dans le principal magasin de la marque à la pomme, les premiers clients ont été accueillis dès 9 heures du matin par des employés poussant des acclamations et des hourras.

Alors que les investisseurs avaient l'oeil rivé sur l'accueil réservé à ce nouvel appareil à mi-chemin entre un ordinateur portable et un smartphone, la foule semblait électrisée par une énergie contagieuse dans la plupart des magasins.

Tim Bajarin, observateur avisé d'Apple et président du cabinet de consulting Creative Strategies, raconte avoir vu des files d'attente "longues et enthousiastes".

"L'appareil est à la hauteur de sa réputation, il a réellement le potentiel de répondre aux attentes des gens sur la manière d'utiliser un ordinateur", a-t-il déclaré.

Quelques heures après l'ouverture des portes des magasins, la foule à l'intérieur ne désemplissait pas et l'agitation restait palpable. Certains clients, comme Simon Cox, ne résistaient même pas au plaisir de déballer sur place leur nouveau "jouet" pour l'essayer immédiatement.

"Il est plus facile à transporter. Je sais que je vais certainement l'utiliser quand je serai à l'extérieur", indique ce professeur de mathématiques venu de Manchester, dans le nord de l'Angleterre.

Will Kiefer, 28 ans, qui faisait la queue dans le centre commercial de Burlington, dans le nord de Boston, espère pour sa part que l'iPad lui permettra se passer d'un ordinateur portable et l'amènera à utiliser de moins en moins son PC de bureau.   Suite...

 
<p>Un client avec son iPad &agrave; la la sortie d'un magasin Apple &agrave; San Francisco, en Californie. La firme &agrave; la pomme a lanc&eacute; samedi dans une ambiance festive son iPad aux Etats-Unis, esp&eacute;rant faire de la tablette tactile le quatri&egrave;me pilier de sa croissance derri&egrave;re le Mac, l'iPod et l'iPhone. /Photo prise le 3 avril 2010/REUTERS/Robert Galbraith</p>