Apple lance l'iPad à l'assaut des consommateurs américains

jeudi 1 avril 2010 08h54
 

par Gabriel Madway

SAN FRANCISCO (Reuters) - Après des mois de spéculation et d'excitation, l'iPad va finalement passer samedi son premier vrai test avec la sortie de la tablette tactile d'Apple aux Etats-Unis dans un contexte de persistances des doutes sur la capacité du produit à séduire au-delà des technophiles.

Si les Européens devront attendre fin avril pour pouvoir acheter un iPad, les consommateurs américains devraient être nombreux à s'agglutiner devant les magasins de la côte Est dès 9 heures du matin pour débourser de 499 à 829 dollars par appareil.

Même les employés des magasins Apple qui devront commercialiser l'iPad disent ne l'avoir jamais vu ou touché.

"Nous ne l'avons pas encore vu; nous n'y avons jamais droit avant le lancement d'un produit", a déclaré un employé, sous le sceau de l'anonymat en raison des consignes données par Apple de ne pas parler à la presse. "Même les responsables de magasin ne l'ont pas vu", a-t-il ajouté.

Selon un ancien employé d'un magasin Apple, les vendeurs n'ont eu accès à l'iPhone qu'une heure environ avant que le combiné soit mis en vente.

Malgré l'effervescence autour de la sortie de l'iPad, les analystes estiment que le doute subsiste sur la capacité du nouvel appareil d'Apple à séduire au-delà des fans de technologie, passés les premiers mois du lancement.

De fait, l'iPad, à mi-chemin entre un ordinateur portable et un smartphone, représente une toute nouvelle catégorie d'appareils permettant de lire des livres électroniques, de naviguer sur internet, de visionner des films, de jouer à des jeux vidéo et d'accéder à plus de 100.000 applications grâce à sa boutique intégrée.

IMPORTANCE DES ACCORDS   Suite...

 
<p>L'"IPAD" D'APPLE</p>