Jeux et paris en ligne bientôt libéralisés en France

mardi 30 mars 2010 22h13
 

PARIS (Reuters) - Le Parlement français devrait adopter définitivement le 6 avril prochain un projet de loi qui ouvrira les jeux et paris en ligne à la concurrence malgré l'opposition de la gauche, qui dénonce la pression des lobbies.

Les députés français ont entamé mardi l'examen en seconde lecture de ce projet sur les paris sportifs, les paris hippiques et le poker, qui sera donc adopté à temps pour la Coupe du monde de football en Afrique du sud du 11 juin au 11 juillet 2010.

A la demande du gouvernement, la majorité à l'Assemblée, qui l'avait voté en première lecture le 13 octobre dernier, a en effet décidé de voter le texte tel que le Sénat l'a adopté et le Parlement dans son ensemble devrait l'entériner le 6 avril.

"Ce texte important va mettre fin au développement sauvage et anarchique des jeux d'argent et de hasard sur internet", a dit le nouveau ministre du Budget, François Baroin.

"Je suis convaincu que cette solution va nous permettre d'assécher progressivement le marché noir des jeux en ligne en créant une offre légale qui obéit aux règles que vous aurez édictées et d'associer à cela, en complément, des outils de lutte contre les sites illégaux, de lutte contre l'addiction et de protection des mineurs", a-t-il ajouté.

L'opposition a vivement dénoncé ce texte.

"Nous sommes confrontés à une loi qui n'est pas propre", a dit le socialiste Gaëtan Gorce, qui précisé n'avoir "jamais eu à discuter d'un texte sous une pression aussi évidente, aussi intense de lobbies qui attendent de cette nouvelle règlementation la satisfaction d'intérêts purement financiers".

"LOI SOUS INFLUENCE"

L'opposition estime que la nouvelle législation risque d'être nocive pour les consommateurs et les jeunes.   Suite...

 
<p>CORRECTION DU TITRE. Bien lire que le 6 avril est la date du vote du texte qui ouvrira la voie &agrave; la lib&eacute;ralisation. Le Parlement fran&ccedil;ais devrait adopter d&eacute;finitivement le 6 avril prochain un projet de loi qui ouvrira les jeux et paris en ligne &agrave; la concurrence dans le domaine des paris sportifs, des paris hippiques et du poker, une adoption &agrave; temps pour la Coupe du monde de football en Afrique du sud du 11 juin au 11 juillet 2010. /Photo d'archives/REUTERS/Catherine Benson</p>