Le Wi-Fi fleurit à mesure que les réseaux mobiles s'engorgent

dimanche 28 mars 2010 15h50
 

par Shrutika Verma et S. John Tilak

BANGALORE (Reuters) - Utiliser la technologie Wi-Fi pour accéder à internet depuis un téléphone portable est une tendance en forte progression se présentant comme une alternative moins coûteuse pour le consommateur que le recours aux réseaux mobiles, dont la congestion préoccupe les opérateurs.

Les connexions Wi-Fi offrent une meilleure qualité de réception en intérieur, un débit de téléchargement supérieur et une qualité de lecture au fil de l'eau, en "streaming", meilleure que via un réseau téléphonique normal.

En outre, il évite de consommer le précieux temps de communication lié à l'offre mobile.

Le Wi-Fi est populaire auprès des utilisateurs d'ordinateurs portables mais la technologie est encore au stade embryonnaire en ce qui concerne les téléphones mobiles.

La fonction fait progressivement son apparition sur un nombre croissant de nouveaux téléphones et les utilisateurs la réclament de plus en plus souvent au moment de l'acquisition d'un nouvel appareil.

"Auparavant, elle était clairement indiquée comme étant une option. Maintenant c'est une absolue nécessité", estime l'analyste d'ABI Research Michael Morgan.

"Vous devez la proposer si vous voulez que votre combiné rencontre un certain succès."

Les opérateurs qui ont dans un premier temps perçu le Wi-Fi comme un concurrent direct de leurs réseaux cellulaires, n'ont commencé à faire confiance à cette technologie que très récemment, ajoute Michael Morgan.   Suite...

 
<p>Le Wi-Fi est populaire aupr&egrave;s des utilisateurs d'ordinateurs portables mais la technologie est encore au stade embryonnaire en ce qui concerne les t&eacute;l&eacute;phones mobiles. Cependant le recours au Wi-Fi pour acc&eacute;der &agrave; internet depuis un t&eacute;l&eacute;phone portable est une tendance en forte progression et se pr&eacute;sente comme une alternative moins co&ucirc;teuse pour le consommateur et devrait permettre de d&eacute;sengorger les r&eacute;seaux mobiles, une pr&eacute;occupation croissante des op&eacute;rateurs. /Photo d'archives/ REUTERS/Ivan Alvarado</p>