Le pirate français de Twitter sera jugé en juin

jeudi 25 mars 2010 17h08
 

par Gérard Bon

PARIS (Reuters) - "Hacker Croll", le pirate français de Twitter, voulait se faire un nom dans le monde des hackers et a sans doute réussi au-delà de ses espérances.

Mais ce jeune Auvergnat de 24 ans, qui s'était introduit sur des comptes de personnalités américaines comme Barack Obama et Britney Spears, devra rendre des comptes à la justice.

Libéré mercredi soir après 24 heures de garde à vue, il sera jugé le 24 juin par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), a dit le procureur de la République Jean-Louis Coquillat.

Il risque deux ans de prison et 30.000 euros d'amende pour accès illégal à un système informatique.

"C'est un passionné d'internet, plus que d'informatique, qui a voulu se faire un nom dans le milieu des pirates informatiques", a expliqué un enquêteur.

"Il a dit avoir agi par défi", a dit pour sa part à Reuters TV Adeline Champagnat, chef adjointe de l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information (OCLCTIC), chargé de l'enquête.

Son autre objectif était de montrer que sur internet, "même les plus grands sont vulnérables."

L'enquête a été déclenchée en juillet dernier à la demande du FBI, qui avait relevé les activités et déterminé l'origine française des connexions.   Suite...

 
<p>"Hacker Croll", un jeune Auvergnat de 24 ans qui s'est introduit sur des comptes Twitter de personnalit&eacute;s am&eacute;ricaines comme Barack Obama et Britney Spears devra rendre des comptes &agrave; la justice. Il sera jug&eacute; le 24 juin par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand (Puy-de-D&ocirc;me) et risque deux ans de prison et 30.000 euros d'amende pour acc&egrave;s ill&eacute;gal &agrave; un syst&egrave;me informatique. /Photo d'archives/REUTERS/Michael Caronna</p>