Zain approuve la vente d'actifs en Afrique à Bharti

mercredi 24 mars 2010 19h28
 

KOWEIT/NEW DELHI (Reuters) - Le conseil d'administration de l'opérateur koweïtien Zain a approuvé la cession de la plupart des actifs africains du groupe pour neuf milliards de dollars (6,75 milliards d'euros) à l'indien Bharti Airtel, un rapprochement qui avait été valorisé à quelque 24 milliards de dollars.

En plus du paiement à Zain de neuf milliards de dollars en numéraire, Bharti, dont Singapore Telecom détient 32%, reprendra 1,7 milliard de dollars de dettes des activités dont il prendra le contrôle.

Le groupe indien avait annoncé dimanche avoir réuni la totalité des 8,3 milliards de dollars nécessaires pour le financement de l'opération. La période de négociations exclusives entre les deux groupes prend fin jeudi.

Les analystes estiment que l'endettement important nécessité par l'opération pèsera sur les résultats de Bharti alors que les activités acquises en Afrique, déficitaires, ne lui garantissent aucun retour sur investissement à court terme.

Eman Goma et Victoria Howley, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Boutique Zain &agrave; Nairobi, au Kenya. Le conseil d'administration de l'op&eacute;rateur t&eacute;l&eacute;coms kowe&iuml;tien Zain a approuv&eacute; la cession de la plupart des actifs africains du groupe &agrave; l'indien Bharti Airtel pour neuf milliards de dollars (6,75 milliards d'euros), selon plusieurs sources au fait du dossier. /Photo prise le 15 f&eacute;vrier 2010/REUTERS/Thomas Mukoya</p>