Samsung présente un téléphone équipé d'un écran Super AMOLED

mercredi 24 mars 2010 14h04
 

LAS VEGAS (Reuters) - Samsung Electronics a dévoilé mardi soir un nouveau smartphone baptisé Galaxy S, équipé d'une nouvelle technologie d'écran et fonctionnant sous le système d'exploitation Android de Google.

Le nouveau combiné du deuxième fabricant mondial de téléphones portables sera en concurrence avec les modèles de Nokia, Motorola et Apple.

Il sera commercialisé dans le monde entier à la fin de cette année, a précisé JK Shin, responsable de la division téléphone mobile de Samsung, à l'occasion du salon du mobile CTIA de Las Vegas.

Selon Samsung, le Galaxy S utilisera une nouvelle technologie d'écran appelée Super AMOLED (Super Active-Matrix Organic Light-Emitting Diode), qui permet d'obtenir une luminosité de 20% supérieure à celle des écrans traditionnels, tout en réduisant les reflets de 80%.

Le Galaxy S, d'une épaisseur de 9,9 millimètres, sera doté d'une puce d'un Gigahertz conçue par Samsung que le fabricant sud-coréen présente comme étant deux fois plus puissante que les processeurs équipant les smartphones actuels.

Il permettra de regarder des vidéos en haute définition depuis l'appareil ou sur un téléviseur via une connexion sans fil.

Samsung a déclaré être en discussions avec des groupes de médias et des éditeurs de presse pour permettre d'accéder par exemple aux contenus Paramount Pictures de Viacom ou au New York Times et de proposer des programmes de télévision et des longs métrages, ainsi que des livres électroniques et des magazines.

Sinead Carew et Gabriel Madway, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>JK Shin, pr&eacute;sident de la division t&eacute;l&eacute;phone mobile de Samsung, pr&eacute;sente le Galaxy S au salon CTIA de Las Vegas. Le groupe sud-cor&eacute;en y a d&eacute;voil&eacute; un nouveau smartphone &eacute;quip&eacute; de la technologie d'&eacute;cran Super AMOLED, qui permet d'obtenir une luminosit&eacute; de 20% sup&eacute;rieure &agrave; celle des &eacute;crans traditionnels, tout en r&eacute;duisant les reflets de 80%. /Photo prise le 23 mars 2010/REUTERS/Steve Marcus</p>