STMicro obtient gain de cause contre Credit Suisse

mercredi 24 mars 2010 19h16
 

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics a annoncé mercredi que la cour fédérale du district de New York avait confirmé l'arbitrage rendu en sa faveur en février 2009 contre Credit Suisse portant sur un contentieux de plus de 431 millions de dollars (322 millions d'euros), intérêts compris.

Le fabricant de semi-conducteurs a précisé que cette nouvelle décision judiciaire confirmait "la validité d'une décision arbitrale unanime rendue en sa faveur par la Finra (Financial Industry Regulatory Authority) en février 2009".

En fin de journée, la banque suisse a annoncé qu'elle envisageait de faire appel de cette décision.

"Nous n'adhérons pas aux considérations émises par les juges à l'appui de leurs décisions et nous examinons l'éventualité d'un appel", a déclaré un porte-parole de Credit suisse.

Dans un communiqué, STMicroelectronics a souligné que la justice américaine a "donné droit à la demande de STMicroelectronics d'obtenir la confirmation de cette décision arbitrale et d'ordonner à Crédit Suisse de payer à la société le solde du montant dû", ajoute-t-il.

Sur la base de cette décision, STMicro devrait recevoir environ 354 millions de dollars, qui inclut environ 23 millions de dollars d'intérêts à ce jour, en plus de près de 75 millions de dollars reçus en décembre dernier lors de la vente d'une partie des obligations ARS (Auction Rate Securities).

Le porte-parole de Credit suisse a confirmé que, le cas échéant, le total des sommes versées par le groupe suisse à STM serait bien limité à 354 millions de dollars, les 75 millions déjà perçus par le groupe franco-italien ayant été versés par une autre banque.

STMICRO PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40

Le titre STMicro a fini en hausse de 4,29% à 7,1980 euros à la suite de cette information, affichant ainsi la plus forte hausse du CAC 40 de ce mercredi, alors que l'indice phare de la Bourse de Paris a terminé à un niveau quasi-inchangé.   Suite...

 
<p>STMicroelectronics a annonc&eacute; mercredi que la cour f&eacute;d&eacute;rale du district de New York avait confirm&eacute; l'arbitrage rendu en sa faveur en f&eacute;vrier 2009 contre Credit Suisse pour plus de 431 millions de dollars (322 millions d'euros), int&eacute;r&ecirc;ts compris. STMicroelectronics avait engag&eacute; une action &agrave; l'encontre de Credit Suisse pour obtenir le remboursement du montant qu'il jugeait "indument investi" en obligations risqu&eacute;es ARS, contrairement &agrave; ses instructions. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann</p>