Opera soumet à Apple son navigateur pour l'iPhone

mardi 23 mars 2010 16h08
 

HELSINKI (Reuters) - Opera Software annonce avoir soumis à Apple, pour validation sur l'iPhone, son logiciel de navigation sur internet, espérant ainsi conquérir un nouveau marché si son application n'est pas rejetée par la firme à la pomme.

La distribution des applications sur l'iPhone se fait uniquement par le biais de l'AppStore, le magasin en ligne d'Apple sur lequel le géant américain de l'électronique et de l'informatique dispose d'un contrôle total lui permettant d'accepter ou de rejeter une application en fonction de différents critères.

Selon des analystes, Apple pourrait être tenté de refuser la distribution d'Opera Mini, arguant que le logiciel de l'éditeur norvégien concurrence son propre navigateur Safari.

Opera estime cependant qu'il n'y a aucune raison pour que son navigateur, présent sur la plupart des smartphones des autres constructeurs, soit rejeté.

D'après l'éditeur norvégien, Opera Mini est jusqu'à six fois plus rapide que Safari d'Apple grâce à un système de compression de données permettant de réduire le trafic internet jusqu'à 90%.

Tarmo Virki, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat