Google transfère ses services chinois à Hong Kong

lundi 22 mars 2010 23h04
 

par Alexei Oreskovic

SAN FRANCISCO (Reuters) - Google a transféré ses services de recherche chinois vers Hong Kong lundi, afin de pouvoir fournir des résultats de recherche non censurés, tout en maintenant des opérations sur le sol chinois.

Le géant d'internet a précisé que le trafic de son site google.cn était réorienté vers le site google.com.hk, à la suite de négociations infructueuses avec le gouvernement chinois portant sur la gestion d'un service de recherche non censuré en Chine.

La Chine a affirmé que Google avait enfreint une "promesse écrite" et avait "totalement tort" de mettre fin à la censure sur son portail google.cn, a rapporté l'agence Chine Nouvelle mardi.

La Maison Blanche a déploré pour sa part que Google et Pékin n'aient pu s'entendre. "Nous sommes déçus que Google et le gouvernement chinois n'aient pu parvenir à un accord qui aurait permis à Google de poursuivre ses services de recherche en Chine sur son site google.cn", a dit Mike Hammer, porte-parole du Conseil présidentiel de Sécurité nationale.

Cette décision tombe alors que les relations entre la Chine et les Etats-Unis subissent des tensions liées à des questions aussi diverses que la liberté sur internet, le taux de change du yuan, les sanctions économiques contre l'Iran ou encore les ventes d'armes américaines à Taïwan.

"Le gouvernement chinois a été très clair, tout au long de nos discussions, sur le fait que l'autocensure était un préambule légal non négociable", explique Google sur son blog officiel lundi.

Google précise qu'il compte poursuivre des travaux de recherche-développement en Chine et qu'il y maintiendra également une présence commerciale, encore que l'importance de ses effectifs de vente sera notamment fonction de la possibilité pour les internautes chinois de pouvoir accéder au site google.com.hk.

Hong Kong, ex-colonie britannique, est une région administrative spéciale de la Chine, qui jouit de plus de liberté, notamment un internet non censuré, que le reste du territoire chinois.   Suite...

 
<p>Google a mis un terme &agrave; la censure des services de recherche du site google.cn dans la journ&eacute;e de lundi, les internautes visitant ce site &eacute;tant d&eacute;sormais redirig&eacute;s sur google.com.hk. /Photo prise le 22 mars 2010/REUTERS/Jason Lee</p>