Seloger.com vise une croissance à deux chiffres en 2010

lundi 22 mars 2010 18h24
 

PARIS (Reuters) - Seloger.com compte renouer en 2010 avec une croissance à deux chiffres de son activité et de sa profitabilité dans un contexte de marché plus favorable pour l'immobilier ancien, après une année 2009 difficile pour la profession marquée par une quasi-stabilité du chiffre d'affaires.

Dans un communiqué publié lundi, le leader français des annonces immobilières sur internet rappelle que les agents immobiliers ont payé un lourd tribut à la crise avec une contraction de l'effectif de la profession estimé à 17% par rapport à fin 2006.

Seloger.com a dégagé l'an dernier un résultat net de 17,7 millions d'euros (+3,9%) et propose de verser pour la première fois un dividende, de 0,33 euro par action. Son chiffre d'affaires a progressé de 1,9% à 73 millions d'euros.

"Le redressement observé depuis le début du quatrième trimestre devrait au moins conduire à une stabilité des volumes de transaction en 2010", poursuit le président du directoire Roland Tripard dans le communiqué.

"Le groupe estime, sauf retournement de la conjoncture, être en mesure de réaliser en 2010 des performances supérieures au consensus (...) et table sur un chiffre d'affaires compris entre 81 et 84 millions d'euros, permettant de dégager un Ebitda entre 42 et 44 millions."

Avant la publication des résultats, l'action du groupe a clôturé en hausse de 1,69% à 25,20 euros, donnant une capitalisation boursière de plus de 400 millions d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a pris plus de 10%, après avoir plus que doublé de valeur l'an dernier.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>Seloger.com, leader fran&ccedil;ais des annonces immobili&egrave;res sur internet, compte renouer en 2010 avec une croissance &agrave; deux chiffres de son activit&eacute; et de sa profitabilit&eacute; dans un contexte de march&eacute; plus favorable pour l'immobilier ancien, apr&egrave;s une ann&eacute;e 2009 difficile. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Pratta</p>