Siemens va supprimer 4.200 emplois dans sa branche IT d'ici 2011

jeudi 18 mars 2010 16h12
 

FRANCFORT (Reuters) - Siemens a dévoilé un projet de suppression de 4.200 emplois à travers le monde dans sa branche SIS de technologies de l'information d'ici l'automne 2011.

Dans un communiqué, le conglomérat allemand précise que ce chiffre inclut la suppression d'environ 2.000 postes en Allemagne.

Siemens vient d'achever un plan de réduction des coûts étalé sur deux ans, qui a entraîné la destruction de 17.000 emplois. La branche SIS compte actuellement 35.000 employés, dont 10.000 en Allemagne.

Siemens a précisé que les coûts de restructuration de SIS seraient de 400 à 500 millions d'euros.

La branche deviendra une entité juridiquement indépendante d'ici octobre 2010. Cela présage souvent d'une cession. Mais Siemens a soutenu que cette opération avait pour but d'ouvrir la branche à davantage d'"options".

Selon les analystes, cette branche a les marges les plus basses du groupe.

En janvier, le directeur financier de Siemens, Joe Käser, avait pourtant déclaré ne pas exclure la possibilité d'une introduction en Bourse ou d'une cession de SIS.

Siemens avait évoqué une éventuelle restructuration cette année, la crise pesant toujours sur l'activité du groupe. Cette possibilité a été écartée pour le moment par Joe Käser.

La production industrielle allemande devrait stagner en 2010, après un repli de près de 25% l'année dernière.

Le groupe estime que son bénéfice opérationnel pour l'exercice 2010 devrait être compris entre 6 et 6,5 milliards d'euros, contre 7,46 milliards d'euros l'année précédente.

Marilyn Gerlach, Catherine Monin pour le service français

 
<p>Siemens a d&eacute;voil&eacute; un projet de suppression de 4.200 emplois &agrave; travers le monde dans sa branche SIS de technologies de l'information d'ici l'automne 2011. /Photo d'archives/REUTERS/Tobias Schwarz</p>