Atos recule sur l'hypothèse d'une offre sur RBS WorldPay

mercredi 17 mars 2010 17h51
 

PARIS (Reuters) - L'action Atos Origin a reculé mercredi à la Bourse de Paris en réaction à une information du Figaro selon laquelle la SSII envisageait de lancer une offre sur WorldPay, le pôle de paiements électroniques de Royal Bank of Scotland.

Selon le quotidien, qui dit se baser sur plusieurs sources, le groupe français a mandaté Morgan Stanley et BNP Paribas pour étudier le rachat de RBS WorldPay, dont la valeur est estimée entre deux et 2,5 milliards d'euros.

L'action Atos a clôturé en baisse de 2,15% à 36,70 euros, donnant une capitalisation de 2,56 milliards d'euros.

Un porte-parole du groupe français a déclaré qu'Atos ne commentait jamais "une rumeur relative à un actif spécifique".

Il a rappelé que le groupe étudiait "systématiquement" tous les actifs mis en vente dans les systèmes de paiements pour envisager un rachat seul ou en partenariat.

Atos avait souligné lors de la publication de ses résultats annuels en février qu'il avait les moyens de participer à la consolidation du secteur des paiements électroniques en Europe, notamment après l'émission d'Oceanes pour 250 millions d'euros en octobre 2009.

La SSII avait réaffirmé à l'automne être sur les rangs pour l'acquisition de l'italien SIA-SSB, un dossier qui semble être depuis dans l'impasse.

Le groupe compte doubler entre 2008 et 2013 le chiffre d'affaires de sa division de services transactionnels Atos Worldline pour atteindre quelque 1,6 milliard d'euros. Atos Worldline a enregistré en 2009 une croissance organique de 3,7% et une marge opérationnelle de 15,8% contre respectivement -3,7% et 5,7% pour l'ensemble du groupe.

"C'est potentiellement une grosse opération pour Atos, qui dispose déjà d'une importante division paiements", dit un trader.   Suite...