Les négociations avec Pékin se poursuivent, indique Google

lundi 15 mars 2010 09h36
 

SHANGHAI/PEKIN (Reuters) - Les négociations sur la censure entamées avec Pékin se poursuivent, a fait savoir Google, alors que les signes annonçant la fermeture de la version chinoise du moteur de recherche sur internet se multiplient.

La compagnie américaine, qui dit avoir été victime il y a deux mois d'une vaste opération de piratage, a menacé de quitter la Chine faute de la levée des restrictions imposées par les autorités.

Eric Schmidt, directeur général de Google, a dit la semaine dernière avoir bon espoir de conclure avec Pékin un accord garantissant la fin du filtrage des résultats proposés par le moteur de recherche, mais la plupart des observateurs en doutent.

Parlant d'impasse dans les négociations, le Financial Times a assuré samedi que la compagnie était désormais sûre "à 99,9%" de mettre fin à ses activités en Chine.

L'un de ses représentants ayant requis l'anonymat a toutefois indiqué lundi que les discussions se poursuivaient, tout en insistant sur l'intransigeance de la compagnie à l'égard de la censure.

"Nous avons fait savoir très clairement que nous n'avions plus l'intention de censurer nos pages de résultats", a-t-il souligné, se refusant à tout commentaire sur l'évolution des négociations.

Melanie Lee et Chris Buckley, version française Jean-Philippe Lefief

 
<p>Google fait savoir que les n&eacute;gociations sur la censure entam&eacute;es avec P&eacute;kin se poursuivent alors que les signes annon&ccedil;ant la fermeture de la version chinoise du moteur de recherche sur internet se multiplient. /Photo prise le 15 mars 2010/REUTERS/Jason Lee</p>