L'informatique en nuages, rayon de soleil du logiciel en Chine?

jeudi 11 mars 2010 19h28
 

par Georgina Prodhan

ABOU DHABI (Reuters) - L'informatique en nuages ("cloud computing"), une tendance en vogue de vente de services informatiques à distance, via le web et sans support physique, pourrait offrir à la Chine l'opportunité de se développer sur le marché du logiciel, estime un vétéran de l'industrie logicielle chinoise.

Kai-Fu Lee, qui a récemment quitté la direction de la division chinoise de Google, avance que le piratage informatique, plaie du secteur informatique dans le pays, deviendrait quasiment impossible avec un modèle en nuages, grâce auquel les entreprises et les particuliers paieraient pour accéder à des services hébergés ailleurs.

"La Chine souffre du piratage depuis vingt ans avec pour conséquence d'avoir malheureusement empêché l'industrie du logiciel de se développer", a déclaré Kai-Fu Lee à Reuters dans une interview lors du sommet sur les médias à Abou Dhabi.

"Mais cela n'a plus de raison d'être aujourd'hui, parce que la distribution est passée du logiciel en boîte et de la licence accordée à l'utilisateur final, à la distribution internet à distance."

L'ex-patron de Google China a quitté l'entreprise l'an dernier, quelques mois avant que celle-ci ne dénonce un incident de piratage à grande échelle qui a conduit la maison mère à menacer de mettre un terme à ses activités en Chine. Google est toujours en pourparlers avec le gouvernement chinois et s'attend à ce que les discussions aboutissent d'ici peu.

Kai-Fu Lee était auparavant à la tête des activités de Microsoft en Chine et vient de mettre sur pied un fonds d'investissement de 115 millions de dollars, appelé Innovation Works, destiné à soutenir les entreprises chinoises se lançant dans l'internet mobile, le commerce électronique et l'informatique en nuages.

LE JEU VIDEO REVIT EN CHINE

L'industrie du logiciel en Chine devrait représenter 6,2 milliards de dollars cette année, estiment les analystes du cabinet Gartner, une goutte d'eau en comparaison des 99,2 milliards de dollars de valorisation du marché américain, soit à peine 3% du marché mondial.   Suite...

 
<p>L'informatique en nuages ("cloud computing"), une tendance en vogue de vente de services informatiques &agrave; distance, via le web et sans support physique, pourrait offrir &agrave; la Chine l'opportunit&eacute; de se d&eacute;velopper sur le march&eacute; du logiciel, estime un v&eacute;t&eacute;ran de l'industrie logicielle chinoise. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke</p>