5 mars 2010 / 10:04 / il y a 7 ans

Avanquest prévoit des acquisitions en 2010-2011

par Florent Le Quintrec

PARIS (Reuters) - L'éditeur de logiciels grand public français Avanquest Software compte sur le lancement de son site de commerce Softcity pour porter la part de ses ventes sur internet à plus de 40% de son chiffre d'affaires contre environ 20% aujourd'hui, déclare son PDG et co-fondateur, Bruno Vanryb.

Ce site, dont le lancement est prévu en avril aux Etats-Unis, vise à réunir les utilisateurs et développeurs de logiciels pour discuter, évaluer et acheter par la même occasion les différents produits proposés.

"Avant il y avait d'un côté les gens qui achetaient et de l'autre côté les gens qui discutaient. Eh bien, on achète et on discute maintenant. C'est une vraie tendance, très lourde, qu'on observe", a souligné Bruno Vanryb lors d'une interview.

"Imaginez une fusion de Facebook et d'Amazon dans laquelle vous avez en plus des 'miles' de compagnies aériennes", a-t-il souligné, expliquant qu'une monnaie virtuelle avait été créée pour récompenser les utilisateurs pour leur participation et leur permettre de faire des achats grâce à cette monnaie.

Avanquest, qui figure parmi les dix premiers éditeurs de logiciels grand public dans le monde derrière des géants comme Microsoft, Apple ou encore Symantec, souhaite se hisser aux cinq premières places d'ici quatre à cinq ans.

Pour cela, le groupe a procédé à une levée de fonds de 12 millions d'euros en janvier, à l'issue de laquelle le Fonds stratégique d'investissement (FSI) et la Caisse des Dépôts sont devenus de concert actionnaires à hauteur de 13,7%.

"Le FSI envoie un message de confiance au marché, c'est un atout fort. Ce qui est intéressant, c'est le caractère très long terme du FSI, sept ou huit ans", a indiqué Bruno Vanryb.

Le FSI s'est par ailleurs engagé à souscrire à une nouvelle levée de fonds si le développement du groupe le nécessitait, pour atteindre au maximum une part de 20% dans le capital.

ACQUISITIONS PRÉVUES POUR 2010-2011

Avanquest développe également des logiciels pour des grands comptes dans les domaines de la téléphonie mobile et de l'informatique, avec pour principaux partenaires Microsoft, Sony Ericsson ou Asus.

Très dépendant du niveau de renouvellement des ordinateurs et des téléphones mobiles, Avanquest cherche à développer davantage de produits sources de revenus récurrents.

Il développe à ce titre des logiciels de "cloud computing", qui permettent d'exécuter des applications, d'avoir accès à ses données personnelles et d'utiliser des logiciels via des serveurs distants comme s'ils étaient installés sur le disque dur de l'utilisateur.

"La dématérialisation de l'endroit où sont stockées les données par rapport à l'endroit où vous les utilisez, c'est une vraie tendance de marché qu'on met sur nos produits", a précisé Bruno Vanryb, prenant comme exemple son produit phare, SendPhotos, un logiciel gratuit permettant de stocker et de partager ses photos avec la possibilité d'avoir accès à d'autres services moyennant paiement.

Pour intégrer le "top 5" du secteur, Avanquest entend poursuivre sa croissance externe avec comme objectif prioritaire de compléter sa gamme de produits.

"Nous sommes en permanence en train de regarder des cibles. Avec les actions, le cash et la dette, on a les moyens d'acheter des choses à 10, 20, 30 millions d'euros. Sur les années 2010-2011, vous pouvez être certain qu'il y aura des acquisitions", a déclaré le PDG, précisant que s'il se montrait prudent pour l'exercice à venir en raison du manque de visibilité, il était très confiant pour les années à venir.

Édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below