SFR prévoit une baisse de la rentabilité de son activité mobile

lundi 1 mars 2010 08h26
 

PARIS (Reuters) - SFR, la filiale de Vivendi, a déclaré tabler pour 2010 sur une progression de sa rentabilité dans le fixe, mais une légère baisse de sa marge dans la téléphonie mobile.

L'opérateur télécoms a publié un chiffre d'affaires de 12.425 millions d'euros en 2009 et une marge d'Ebitda de 31,9%, faisant état, pour l'année dernière déjà, d'une évolution plus favorable de sa rentabilité dans le fixe que dans le mobile.

Vivendi a précisé lors d'une conférence téléphonique miser, pour SFR, sur ses gains de part de marché dans le fixe en 2010, mais redouter l'impact des pressions réglementaires sur son activité mobile.

"Nous prévoyons une légère croissance de l'Ebitda dans le haut débit et le fixe grâce aux parts de marché que nous avons engrangées, et nous continuons d'engranger des parts de marché", a indiqué Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, lors d'une conférence téléphonique.

"Nous attendons une légère baisse de l'Ebitda dans le mobile, car nous continuons d'avoir des pressions réglementaires très fortes, beaucoup plus fortes que nos concurrents européens", a-t-il ajouté.

Le chiffre d'affaires de SFR a progressé de 0,3% à base comparable en 2009, à 12.425 millions d'euros, et la filiale de télécoms affiche un Ebitda de 3.967 millions d'euros, en baisse de 187 millions d'euros à base comparable.

Après amortissements, coûts et provisions de restructuration liés au rapprochement de SFR et Neuf Cegetel, le résultat opérationnel ajusté a reculé de 2,8%, à 2.530 millions d'euros.

Dans le mobile, l'opérateur télécoms a accusé un recul de 2,2 point de sa marge d'Ebitda en 2009, à 36,8%, pour un chiffre d'affaires stable à 8.983 millions d'euros.

Dans le fixe haut débit (ADSL), le chiffre d'affaires a reculé de 1,3% en base comparable, à 3.775 millions d'euros, et l'Ebitda était de 661 millions, en hausse de 8 millions d'euros.   Suite...