Feux verts américain et européen au partenariat Yahoo-Microsoft

jeudi 18 février 2010 19h10
 

BRUXELLES (Reuters) - Microsoft et Yahoo ont annoncé jeudi avoir obtenu le feu vert sans condition des autorités de régulation américaines et européennes pour leur projet de partenariat dans la recherche sur internet, destiné à concurrencer Google.

Ce accord, qui doit les engager sur une durée de dix ans, a été annoncé en juillet dernier par les deux groupes mais il n'est pas encore entré en application, faute du feu vert des autorités compétentes. (Plus de détails: )

Selon les termes du partenariat entre les deux géants américains le moteur de recherche de Microsoft, baptisé Bing, deviendra celui des deux groupes, tandis que Yahoo s'occupera d'attirer de gros annonceurs publicitaires.

Cet accord a été approuvé sans restrictions par le département américain de la Justice et par la Commission européenne. La Commission européenne a notamment estimé que l'impact de l'accord sur la concurrence était limité en Europe.

L'exécutif européen juge en outre que la taille étant un facteur important pour être un concurrent efficace sur ce marché, il précise que les deux entreprises estiment que le partenariat entre Yahoo et Microsoft permettra de renforcer ce dernier face à Google.

Les deux entreprises ont annoncé qu'elles allaient désormais pouvoir entamer le processus de mise en oeuvre de leur partenariat, celui-ci devant être finalisé début 2012.

Google détenait en novembre 90% du marché mondial de la recherche en ligne, contre 7,4% pour le tandem formé par Microsoft (avec Bing) et Yahoo, selon les chiffres du cabinet d'études StatCounter.

La semaine dernière, des sources proches du dossier avaient dit que l'accord entre Yahoo et Microsoft devrait obtenir un accord sans condition de l'Union européenne.

Google avait lui-même conclu un accord avec Yahoo, finalement abandonné en 2008 sous la pression de la justice américaine et auquel Microsoft s'était opposé.

Vers 18h00 GMT, Microsoft et Yahoo gagnaient tous deux 0,24%, tandis que Google progressait de 0,32%.

Foo Yun Chee, version française Marc Angrand, Gwénaelle Barzic et Alexandre Boksenbaum-Granier

 
<p>Microsoft et Yahoo ont obtenu le feu vert sans condition des autorit&eacute;s de r&eacute;gulation am&eacute;ricaines et europ&eacute;ennes pour leur projet de partenariat dans la recherche sur internet, destin&eacute; &agrave; concurrencer Google. /Photo d'archives/REUTERS</p>