Le nombre de chômeurs dans l'informatique bondit de 58% en 2009

vendredi 12 février 2010 14h18
 

PARIS (Reuters) - Le nombre de demandeurs d'emploi en informatique a progressé de 58% en 2009 en France pour atteindre un total d'environ 30.000 personnes, soit 6,5% de la profession, s'alarme l'association professionnelle Munci dans un communiqué publié vendredi.

La progression de 10.300 du nombre de demandeurs d'emplois en informatique inscrits en catégorie A à Pôle emploi représente une progression trois fois supérieure à celle constatée sur l'ensemble du marché du travail, souligne-t-elle en ajoutant que la hausse atteint 90% depuis l'été 2008 et le début de la crise.

"Sur le plan de la hausse du chômage comme des pertes d'emplois, nous constatons que la crise actuelle est presque aussi sévère sur le plan social que la crise précédente des années 2002 et 2003", indique le Mundi.

L'association réclame une évaluation des besoins réels sur le marché du travail de l'informatique, une lutte contre les délocalisations de services informatiques, l'arrêt provisoire de l'immigration économique - l'informatique faisait partie des "métiers en tension" avant la crise - et un plan de relance du numérique en France et en Europe.

L'activité du secteur, qui emploie quelque 550.000 personnes en France, a reculé de 2 ou 3% en 2009 mais devrait se reprendre progressivement en 2010 avec une croissance attendue entre 0 et 2%, selon des prévisions émises en novembre par le syndicat professionnel Syntec.

La profession regroupe 515.000 salariés et demandeurs d'emplois en France.

Véronique Tison, édité par Yves Clarisse

 
<p>Le nombre de demandeurs d'emploi en informatique a progress&eacute; de 58% en 2009 en France pour atteindre un total d'environ 30.000 personnes, soit 6,5% de la profession, s'alarme l'association professionnelle Munci. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke</p>