Alcatel-Lucent abaisse son objectif de marge pour 2010

jeudi 11 février 2010 15h33
 

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Alcatel-Lucent abaisse son objectif de marge d'exploitation ajustée pour 2010, tablant désormais sur une fourchette de 1% à 5%, après avoir publié une perte nette de 524 millions d'euros en 2009.

L'équipementier télécoms a néanmoins fait mieux qu'il ne l'avait anticipé en enregistrant 950 millions d'euros de réductions de coûts, contre 750 millions prévus par le groupe, ajoutant qu'il s'attendait à environ 300 à 400 millions d'euros d'économies supplémentaires en 2010.

"La visibilité est limitée, nous nous montrons prudents en élargissant la fourchette", a expliqué le directeur financier Paul Tufano au sujet de la prévision de marge d'exploitation ajustée, lors d'une conférence téléphonique.

Vers 15h20, le titre accusait la plus forte baisse de l'indice CAC 40 avec une chute de 9,64%, à 2,119 euros, à comparer avec une baisse de 0,7% pour l'indice parisien.

Le groupe a confirmé tabler sur une croissance du marché des équipements télécoms comprise entre 0% et 5% en 2009, mais a abaissé son objectif de marge d'exploitation ajustée dans la fourchette de 1% à 5%, alors qu'il tablait précédemment sur un niveau de 5%.

C'est cette révision à la baisse qui a essentiellement déplu au marché, estime Stuart Jeffrey, analyste chez Nomura Securities.

Un autre analyste a estimé dans une note que, compte tenu de son amplitude, cette nouvelle prévision demandait à être précisée.

"Les drivers du business n'ont pas vraiment changé. Le portfolio de produits (d'Alcatel), leur positionnement, la concurrence rude du marché (...) Leurs revenus annuels sont en baisse depuis quelques années et ça ne va probablement pas changer", a commenté de son côté Vincent Rech, analyste à la Société générale.   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Alcatel-Lucent, Ben Verwaayen. L'&eacute;quipementier t&eacute;l&eacute;coms a abaiss&eacute; son objectif de marge d'exploitation ajust&eacute;e pour 2010 apr&egrave;s avoir publi&eacute; une perte nette de 524 millions d'euros en 2009. /Photo prise le 31 octobre 2009/REUTERS/Jacky Naegelen</p>