Dassault Systèmes compte améliorer sa marge et son CA en 2010

jeudi 11 février 2010 11h45
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Dassault Systèmes annonce viser une amélioration de sa marge et de son chiffre d'affaires en 2010 à la faveur de l'intégration d'activités rachetées au groupe américain IBM.

Le chiffre d'affaires inférieur aux attentes publié par l'éditeur de logiciels de conception et fabrication assistée par ordinateur au quatrième trimestre et la prudence de ses prévisions pèsent toutefois sur l'action, qui perd 1,33% à 39,21 euros vers 11h10.

Dassault Systèmes a vu son chiffre d'affaires reculer de 7% à taux de changes constants à 339,1 millions d'euros au quatrième trimestre, en deçà du consensus de 345 millions d'euros de Thomson Reuters I/B/E/S, tandis que les ventes de logiciels ressortent en ligne avec les attentes des analystes, avec un recul de 5% à 301,2 millions.

"Sur la perspective de 2010, il n'y a rien d'exceptionnel. Une fois que vous retraitez IBM PLM, on est sur une stabilité de l'activité dans l'ensemble, donc il n'y a pas de catalyseur majeur", a noté Brice François Thebaud, analyste chez Aurel BCG.

"Le fait que Dassault Systèmes dise qu'il ne bénéficiera que très graduellement de la reprise en 2010 ne constitue pas non plus un élément favorable à court terme d'autant que le groupe ne présente pas de décote majeure par rapport à son historique".

Oddo Securities a abaissé de son côté son opinion d'achat à accumuler, avec un objectif de 45 euros, notamment en raison de la marge opérationnelle un peu inférieure à ses attentes.

Le groupe, qui compte parmi ses clients Boeing et Toyota, a pour principaux concurrents les américains Autodesk et Parametric Technology - lequel a dépassé les attentes en octobre-décembre à la faveur d'un rebond de ses ventes de nouvelles licences.

UN POINT DE MARGE OPÉRATIONNELLE   Suite...

 
<p>Serge Dassault, pr&eacute;sident du groupe &eacute;ponyme. Dassault Syst&egrave;mes vise une am&eacute;lioration de sa marge et de son chiffre d'affaires en 2010 &agrave; la faveur de l'int&eacute;gration d'activit&eacute;s rachet&eacute;es au groupe am&eacute;ricain IBM. /Photo prise le 18 jnavier 2010/REUTERS/Charles Platiau</p>