France Télécom revoit sa gouvernance, Richard à sa tête dès mars

lundi 1 février 2010 20h50
 

PARIS (Reuters) - France Télécom annonce que la dissociation des fonctions de président et de directeur général du groupe sera proposée au conseil d'administration le 24 février, ouvrant la voie à une nomination de Stéphane Richard en tant que DG dès le 1er mars.

L'actuel P-DG du groupe, Didier Lombard, conserverait la présidence jusqu'en juin 2011, a ajouté le groupe de télécoms dans un communiqué.

Stéphane Richard, directeur général délégué depuis le 1er janvier, avait déclaré la semaine dernière à Reuters que les administrateurs de France Télécom devaient se demander si la direction et la gouvernance du groupe étaient bien adaptées aux chantiers qui l'attendent en 2010.

Arrivé l'été dernier chez l'opérateur télécoms en vue de préparer la succession de Didier Lombard, Stéphane Richard a connu une ascension accélérée au sein du groupe sur fond d'une grave crise provoquée par une vague de suicides d'employés.

Dans une interview au Figaro à paraître mardi, Didier Lombard déclare : "C'est un projet pour les trois, quatre années à venir. Celui qui va le mener doit avoir dès maintenant le mandat correspondant."

France Télécom, qui publie ses résultats annuels le 25 février, doit également présenter prochainement son "plan de refondation".

Le titre a clôturé lundi en hausse de 1,02%, à 16,795 euros, à comparer avec une progression de 0,23% pour l'indice DJ Stoxx des télécoms.

Marie Mawad, édité par Danielle Rouquié

 
<p>France T&eacute;l&eacute;com a annonc&eacute; lundi que la dissociation des fonctions de pr&eacute;sident et de directeur g&eacute;n&eacute;ral du groupe serait propos&eacute;e au conseil d'administration le 24 f&eacute;vrier, ouvrant la voie &agrave; une nomination de St&eacute;phane Richard (photo) en tant que directeur g&eacute;n&eacute;ral d&egrave;s le 1er mars. L'actuel P-DG du groupe, Didier Lombard conserverait la pr&eacute;sidence jusqu'en juin 2011. /Photo prise le 18 janvier 2010/REUTERS/Charles Platiau</p>