1 février 2010 / 16:20 / dans 8 ans

Nokia baisse le prix de ses combinés alors que le marché repart

<p>Nokia a baiss&eacute; les prix de ses t&eacute;l&eacute;phones fin janvier, pla&ccedil;ant ses smartphones les moins chers en concurrence directe avec les combin&eacute;s de moyenne gamme de ses rivaux Samsung et Sony Ericsson. /Photo d'archives/REUTERS/Albert Gea</p>

HELSINKI (Reuters) - Nokia a baissé les prix de ses téléphones fin janvier, plaçant ses smartphones les moins chers en concurrence directe avec les combinés de moyenne gamme de ses rivaux Samsung et Sony Ericsson.

Le groupe finlandais a assuré que ses changements de prix n‘avaient rien d‘exceptionnel. Le numéro un mondial des fabricants de téléphones portables baisse généralement les prix des combinés de son catalogue plusieurs fois par an.

Plusieurs sources du secteur ont déclaré à Reuters que les baisses de prix avaient atteint jusqu’à 10%.

Le smartphone le moins cher de Nokia, le 5230, est maintenant vendu environ 170 euros en Finlande et son prix de gros se situe désormais sous les 120 euros.

La demande pour les smartphones bon marché a soutenu la croissance du segment malgré la récession, à contre-courant de la tendance générale dans le secteur. Les ventes ont bondi de 30% entre octobre et décembre, selon le cabinet d’études Strategy Analytics.

Nokia a déclaré la semaine dernière que son chiffre d‘affaires tiré des smartphones avait augmenté de 26% au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent pour atteindre 3,9 milliards d‘euros.

Les bonnes performances sur ce segment ont soutenu les résultats du groupe.

Le prix de gros moyen de ses smartphones est tombé de 190 à 186 euros au troisième trimestre.

Les baisses de prix affectent des fabricants comme Sony Ericsson, qui se sont concentrés sur les téléphones de moyenne gamme ou les combinés spécialisés, qui sont souvent équipés d‘un bon appareil photo ou d‘un baladeur numérique de qualité mais ne possèdent pas de véritable système d‘exploitation.

Ces téléphones étaient jusque là moins chers que les smartphones mais la différence de prix se réduit à vue d‘oeil.

Les baisses de prix décidées par Nokia surviennent alors que la croissance est de retour dans le secteur des téléphones portables après une sombre année 2009 marquée par une forte baisse de la demande en raison de la récession.

Nokia prévoit une croissance de 10% sur le marché des téléphones portables en 2010.

Tarmo Virki, version française Mathilde Gardin

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below