January 27, 2010 / 8:07 PM / 7 years ago

Apple dévoile sa tablette tactile iPad

6 MINUTES DE LECTURE

<p>Steve Jobs, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Apple, a d&eacute;voil&eacute; mercredi une tablette multim&eacute;dia &agrave; &eacute;cran tactile baptis&eacute;e "iPad", nouvel appareil tr&egrave;s attendu qui doit permettre de visionner des films, de naviguer sur internet ou encore de jouer &agrave; des jeux vid&eacute;o. /Photo prise le 27 janvier 2010/Kimberly White</p>

par Gabriel Madway et Alexei Oreskovic

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a dévoilé mercredi sa tablette multimédia à écran tactile "iPad", nouveauté très attendue qui se veut le chaînon manquant entre ordinateur portable et smartphone.

Cet appareil, qui permet de visionner des films, de naviguer sur internet ou de jouer à des jeux vidéo, sera commercialisé à un prix moins élevé que prévu. Il affiche un clavier tactile de grande taille sur son écran de 9,7 pouces. Son épaisseur ne dépasse pas 1,3 cm et son poids avoisine 700 grammes.

Steve Jobs, directeur général et co-fondateur d'Apple, a procédé à une démonstration de l'iPad sur la scène d'une salle bondée de San Francisco, faisant défiler sur l'écran photos, courriers électroniques et sites internet. Il a également visionné un clip sur le site de partage de vidéo YouTube.

"Ce qui occupait jadis la moitié de votre salon peut maintenant tenir dans un sac", s'est enthousiasmé Ned May, analyste pour Outsell. L'iPad "rassemble toute une variété de besoins dans un appareil de divertissement universel".

Vêtu de son traditionnel col roulé noir, Steve Jobs a déclaré que la navigation web sur la tablette, équipée par défaut de connexions wi-fi et bluetooth, était "bien meilleure" que sur un ordinateur portable.

Disponible à partir de fin mars ou fin avril en fonction des modèles, elle sera vendue 499 dollars (355 euros) avec une capacité mémoire de 16 gigaoctets, 599 dollars pour 32 gigaoctets et 699 dollars pour 64 gigaoctets.

Moyennant un supplément de 130 dollars, l'appareil pourra être compatible avec la norme de téléphonie mobile 3G et devrait par conséquent faire l'objet d'abonnements auprès des opérateurs pour télécharger des données.

"La tarification est très agressive, donc c'est plutôt positif du point de vue d'une adoption de masse. C'est 200 dollars de moins que ce que je prévoyais", a déclaré Brian Marshall, analyste chez Broadpoint Amtech. Un autre analyste tablait de son côté sur une tablette autour de 1.000 dollars.

Après la présentation de l'iPad et surtout la publication de cet éventail de prix, l'action Apple s'est retournée à la hausse, prenant jusqu'à 5,5% avant de clôturer sur un gain de 0,94% à 207,88 dollars.

<p>L&rsquo;HISTOIRE D&rsquo;APPLE</p>

Un Concurrent Pour Le Kindle D'amazon ?

L'iPad est l'appareil le plus emblématique lancé par la marque à la pomme depuis l'iPhone, il y a trois ans. Sa présentation a mis un terme à plusieurs mois de rumeurs et de spéculations à Wall Street et sur internet.

Steve Jobs a estimé qu'il manquait un appareil d'un nouveau type, à mi-chemin entre un combiné multimédia (ou 'smartphone') et un ordinateur portable, permettant de naviguer sur internet ou de jouer à des jeux vidéo.

"Si des appareils d'une troisième catégorie émergent, il faudra qu'ils soient meilleurs sur ces fonctions-là", a déclaré le co-fondateur d'Apple.

Certains analystes estiment que l'iPad est un concurrent sérieux pour le Kindle, la liseuse de livres électroniques d'Amazon. Mais d'autres soulignent que le prix de cette dernière, vendue à partir de 259 dollars, est moindre et que son ergonomie est meilleure pour les lectures longues.

L'iPad "n'est pas une liseuse électronique -- c'est un appareil qui peut être utilisé pour lire des livres", a déclaré James Friedland, de Cowen & Co.

Apple a annoncé en outre le lancement d'un kiosque iBook consacré aux livres électroniques, inspiré de sa boutique iTunes pour les titres musicaux. Le groupe californien a déjà passé des accords avec des maisons d'édition, dont Hachette, filiale de Lagardère.

L'iPad disposera d'une autonomie de dix heures et de plus d'un mois en mode veille.

La tablette comportera notamment des fonctions calendrier et carnet d'adresses intégrées, a ajouté Steve Jobs. L'appareil a été conçu de manière à ce que les applications créées pour l'iPhone soient également utilisables sur l'iPad.

Par ailleurs, le groupe de Cupertino a indiqué mercredi avoir atteint il y a quelques semaines la barre des 250 millions de baladeurs iPod vendus. Son kiosque en ligne AppStore, destiné à ses iPhone et iPod Touch, compte désormais un éventail de plus de 140.000 applications.

Version française Jean Décotte, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below