27 janvier 2010 / 12:31 / dans 8 ans

STMicro attend une baisse des ventes au 1er trimestre

<p>Le num&eacute;ro un europ&eacute;en des semi-conducteurs STMicroelectronics a d&eacute;clar&eacute; tabler sur une croissance de 10% &agrave; 12% du march&eacute; en 2010, pr&eacute;venant toutefois que ses ventes baisseraient au premier trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won</p>

PARIS/SAN FRANCISCO (Reuters) - Le numéro un européen des semi-conducteurs STMicroelectronics a déclaré tabler sur une croissance de 10% à 12% du marché en 2010, prévenant toutefois que ses ventes baisseraient au premier trimestre.

Le groupe franco-italien a précisé attendre pour le premier trimestre des ventes en recul de 7% à 13% par rapport au quatrième trimestre 2009, du fait notamment d‘un effet calendaire défavorable.

“Le problème ce n‘est pas la demande, c‘est que le (premier) trimestre est très court. C‘est un trimestre très court qui suit trois trimestres de croissance séquentielle très forte”, a commenté Carlo Bozotti, le PDG du groupe, lors d‘une conférence téléphonique.

“Nous nous attendons à ce que notre marge brute soit meilleure que l’évolution historique pour s’établir à environ 37,5%, plus ou moins 1 point de pourcentage”, a ajouté le groupe dans un communiqué, au sujet des trois premiers mois de l‘année.

STMicroelectronics a publié un chiffre d‘affaires légèrement supérieur aux attentes pour le quatrième trimestre 2009, à 2,58 milliards de dollars (1,8 milliard d‘euros), la marge brute ayant atteint 37% sur la période.

Les analystes financiers anticipaient respectivement 2,56 milliards de dollars et 36,55%, selon Thomson Reuters Starmine.

Le groupe a toutefois annoncé une perte par action hors exceptionnels de 0,04 dollar, là où les analystes attendaient un bénéfice de 0,023 dollar.

Vers 13h15, le titre cédait 0,90% à 6,043 euros.

DES CONCURRENTS PLUS OPTIMISTES

Des analystes ont estimé que la prévision de croissance pour le premier trimestre était décevante, s‘inscrivant notamment en deçà de ce qu‘ont annoncé certains concurrents.

“Les comparables ont publié des prévisions plus optimistes. Soit on y voit de la prudence de la part de STMicroelectronics, soit il y a des implications en termes de parts de marché”, écrit notamment l‘analyste d‘UBS dans une note.

Dans le même secteur, l‘américain Texas Instruments a annoncé lundi prévoir une croissance plus forte que prévu de son chiffre d‘affaires au premier trimestre, pariant sur une poursuite de l‘amélioration généralisée de la demande pour ses produits constatée au dernier trimestre 2009.

“Aujourd‘hui, notre carnet de commandes est au-dessus du niveau auquel nous pouvons répondre mais nous ne nous attendons pas à ce que cette tendance se maintienne”, a expliqué pour sa part le PDG de STMicroelectronics, jugeant qu‘il y avait “un certain aspect spéculatif” dans les attentes du marché.

“A ce jour, notre carnet de commandes continue d‘augmenter, mais je ne crois pas que ce soit soutenable. Je m‘attends à une normalisation, à un ajustement à la baisse des prises de commandes au cours de la seconde moitié du premier trimestre”, a ajouté Carlo Bozotti lors d‘une conférence de presse.

STMicroelectronics a également indiqué lors de cette conférence qu‘il n‘excluait pas de “réduire son exposition financière” dans Numonyx, la coentreprise qu‘il détient avec Intel, mais qu‘il n‘envisageait pas de modifier sa participation dans ST-Ericsson, codétenue avec le suédois Ericsson.

Marie Mawad et Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below