January 24, 2010 / 11:06 AM / 8 years ago

Le groupe BACH développe un nouveau format de fichier musical

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Le groupe BACH Technology s'appr&ecirc;te &agrave; lancer un nouveau format de fichier num&eacute;rique musical qui pourrait succ&eacute;der au MP3 et contiendrait des donn&eacute;es suppl&eacute;mentaires telles que les paroles, des informations, ou des images. /Photo d'archives/Tim Chong</p>

LONDRES (Reuters) - Le groupe BACH Technology s'apprête à lancer un nouveau format de fichier numérique musical qui pourrait succéder au MP3 et contiendrait des données supplémentaires telles que les paroles, des informations, ou des images.

Ce format baptisé MusicDNA permettrait de télécharger un fichier musical au format MP3 sur son ordinateur qui contiendra les contenus supplémentaires.

Les maisons de disques, les enseignes de vente et les artistes pourraient alors envoyer des actualisations chaque fois qu'ils ont quelque chose à annoncer, comme les dates d'une tournée à venir, des nouvelles interviews ou l'actualisation de pages sur les réseaux sociaux.

L'utilisateur pourrait choisir l'éventail des actualisations dont il souhaite profiter à chaque connexion à internet.

Les options associées ne seraient effectives qu'en cas d'obtention du fichier musical sur un site internet légal.

Les fichiers musicaux seraient lisibles sur tout type de lecteur digital dont l'iPod d'Apple.

Une version beta du projet sera disponible au printemps avant un lancement commercial attendu pour l'été. BACH espère pouvoir proposer également une version pour téléphones portables.

BACH Technology dit être à la recherche de partenariats avec des détaillants, des maisons de disque, des ayant-droits et des développeurs, et se dit prête à proposer sa technologie à des sociétés qui la vendrait sous leur propre marque.

BACH est établie en Norvège, en Allemagne et en Chine et compte l'institut allemand Fraunhofer for Digital Media Technology parmi ses partenaires. Le MusicDNA est soutenu par l'inventeur du format MP3.

"Nous avons de bons retours et le fait que l'on cherche à associer tout le monde et non pas à entrer en concurrence aide", a déclaré à Reuters son vice-président Stefan Kohlmeyer.

"Nous pensons que de magnifiques oeuvres musicales ont été réduites à un code numérique. Nous voulons les enrichir à nouveau", a-t-il ajouté, disant regretter que le passage à l'ère numérique ait conduit à perdre, par exemple, le plaisir de lire les paroles d'une chanson.

Kate Holton et Matt Cowan, version française Patrice Mancino

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below