eBay optimiste pour 2010 après un bond 4e trimestre

jeudi 21 janvier 2010 09h38
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - eBay a publié des prévisions supérieures aux attentes mercredi soir, après avoir fait état d'une croissance à deux chiffres des revenus de son site d'enchères en ligne et de sa branche de paiements sécurisés PayPal.

Grâce au lancement d'une version remaniée de son site internet, le groupe américain a vu le chiffre d'affaires de son activité enchères bondir de 15% entre octobre et décembre.

La société a déclaré tabler désormais sur un bénéfice ajusté par action compris entre 1,63 et 1,68 dollar en 2010, avec un chiffre d'affaires de 8,8 à 9,1 milliards de dollars. Les analystes de Wall Street tablaient en moyenne sur un BPA de 1,60 dollar.

"Il est juste de dire que la reprise prend forme", a déclaré Larry Witt, analyste chez Morningstar, ajoutant que le groupe devrait poursuivre sur cette lancée en 2010.

"PayPal a vraiment frappé un grand coup", a-t-il poursuivi. L'unité de paiements en ligne, qui représente un tiers du chiffre d'affaires du groupe, a en effet vu son chiffre d'affaires s'envoler de 28% sur le trimestre.

Le bénéfice net trimestriel d'eBay est ressorti à 1,4 milliard de dollars, soit 1,02 dollar par action, contre 367 millions de dollars ou 29 cents par action un an plus tôt.

Le bénéfice ajusté s'est lui élevé à 585,8 millions de dollars ou 44 cents par action, alors que le consensus des analystes prévoyait en moyenne 40 cents par action, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe américain a enregistré un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 16% à 2,37 milliards de dollars, dépassant également les attentes de Wall Street.

En après-Bourse mercredi soir, l'action eBay bondissait de plus de 8% à 24,05 dollars.

Alexandria Sage, version française Jean Décotte

 
<p>Le b&eacute;n&eacute;fice net d'eBay a bondi au quatri&egrave;me trimestre (&agrave; 1,4 milliard de dollars contre 367 millions de dollars un an plus t&ocirc;t). Le groupe, qui a fait &eacute;tat d'une croissance &agrave; deux chiffres des revenus de son site d'ench&egrave;res en ligne et de sa branche de paiements s&eacute;curis&eacute;s PayPal, a publi&eacute; des pr&eacute;visions sup&eacute;rieures aux attentes pour 2010. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>