19 janvier 2010 / 07:18 / dans 8 ans

Apple va dévoiler un nouveau produit le 27 janvier

<p>Apple a envoy&eacute; lundi des invitations &agrave; plusieurs m&eacute;dias convi&eacute;s &agrave; une pr&eacute;sentation pr&eacute;vue le 27 janvier date &agrave; laquelle la marque &agrave; la pomme pourrait d&eacute;voiler un nouveau produit tr&egrave;s attendu. /Photo d'archives/REUTERS/Mario Anzuoni</p>

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a envoyé lundi des invitations à plusieurs médias conviés à une présentation prévue le 27 janvier date à laquelle la marque à la pomme devrait dévoiler un nouveau produit.

Sans donner de détail sur le contenu de cette présentation, l‘invitation, qui propose de “venir découvrir (sa) dernière création”, laisse entendre que le groupe dirigé par Steve Jobs pourrait présenter la tablette tactile objet de nombreuses rumeurs depuis quelques mois.

Ce produit, parfois présenté comme le chaînon manquant entre l‘ordinateur portable et le smartphone, pourrait permettre à son utilisateur de visionner des films en lecture directe sur internet, de naviguer sur le web et de jouer à des jeux vidéos.

Selon les détails évoqués par les analystes et les sites spécialisés, l‘appareil devrait ressembler à un iPhone équipé d‘un plus grand écran, d‘une diagonale de 10 pouces (25 centimètres). Il pourrait être mis sur le marché en mars ou en avril pour un prix d‘environ 1.000 dollars.

Jusqu’à présent, les tablettes tactiles ne sont jamais parvenues à trouver leur public et les analystes jugent que si Apple lance effectivement un tel produit, il devra être commercialisé à un prix raisonnable sous peine de connaître l’échec.

COURSE À LA TABLETTE

Toutefois, si Apple parvient à séduire des utilisateurs avec sa tablette, le produit pourrait permettre à la firme à la pomme, toujours selon les analystes, d‘entrer sur le marché en plein essor des livres électroniques, en concurrence notamment avec la “liseuse” Kindle d‘Amazon.

Lundi, le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier, rapportait que la maison d’édition HarperCollins, une filiale de News Corp, était en négociation avec Apple pour rendre accessibles ses livres électroniques sur la future tablette du groupe californien.

L‘accord entre les deux groupes prévoirait que l’éditeur fixe librement le prix de ses livres contre le versement à Apple d‘un certain pourcentage sur les ventes réalisées, précisait le journal sur son site, ajoutant que d‘autres éditeurs étaient également en négociation avec Apple.

Une porte-parole de HarperCollins n’était pas immédiatement joignable pour commenter cette information, tandis que le groupe de Cupertino s‘est refusée à toute déclaration.

Pour les concurrents traditionnels d‘Apple, la tablette représente un enjeu de taille. Le mois dernier, au CES, le salon de l’électronique grand public de Las Vegas, pratiquement tous les fabricants de PC, à l‘instar de Hewlett-Packard, Dell et Lenovo Group, ont présenté des prototypes de tablettes tactiles.

Selon les analystes, les rivaux d‘Apple ont cherché à couper l‘herbe sous le pied du créateur de l‘iPod et de l‘iPhone, dont l‘action en Bourse est portée depuis des semaines par les rumeurs récurrentes de la sortie du produit.

Yair Reiner, analyste au cabinet Oppenheimer estime que la sortie effective d‘un tel produit pourrait accroître le bénéfice par action d‘Apple de 25 à 38 cents par trimestre. Il table pour cela sur des ventes de l‘ordre d‘un million à 1,5 million d‘unités par trimestre au prix moyen de 1.000 dollars.

Gabriel Madway, version française Nicolas Delame et Claude Chendjou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below