Microsoft n'a pas l'intention de quitter la Chine

vendredi 15 janvier 2010 07h20
 

WASHINGTON (Reuters) - Microsoft n'a pas l'intention de se retirer de Chine, a déclaré son directeur général après la menace de Google de quitter le pays pour cause de censure et de cyber attaques.

"Il y a des attaques tous les jours. Je ne pense pas qu'il y ait eu quoi que ce soit d'inhabituel, aussi je ne comprends pas", a déclaré jeudi Steve Ballmer à Reuters.

"Nous sommes attaqués tous les jours de toutes les parties du monde et je crois que tout le monde l'est aussi. Nous n'avons rien vu qui sorte de l'ordinaire."

Prié de dire s'il avait un projet de se retirer de Chine, Steve Ballmer a répondu : "non".

Sur CNBC il avait auparavant déclaré : "nous avons très été clairs : nous fonctionnerons en Chine, nous allons respecter la loi."

John Poirier et Bill Rigby, version française Danielle Rouquié

 
<p>Microsoft n'a pas l'intention de se retirer de Chine, a d&eacute;clar&eacute; son directeur g&eacute;n&eacute;ral Steve Ballmer apr&egrave;s la menace de Google de quitter le pays pour cause de censure et de cyber attaques. "Il y a des attaques tous les jours. Je ne pense pas qu'il y ait eu quoi que ce soit d'inhabituel."/Photo d'archives/REUTERS/Brian Snyder</p>