Google reste isolé face à la Chine

jeudi 14 janvier 2010 14h42
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - En exprimant sa volonté de quitter la Chine pour des raisons de censure, Google n'a pas entraîné à sa suite d'autres entreprises mais a focalisé l'attention sur l'environnement commercial dans ce pays.

Le géant de l'internet avait annoncé mardi soir qu'il envisageait de cesser ses activités en Chine après avoir été victime d'une cyber attaque "très sophistiquée" lancée en décembre par des pirates informatiques.

Cette annonce a rapidement pris un tour politique, dépassant le simple cadre des activités du principal moteur de recherche sur le web.

"Cela va prendre une ampleur d'un tout autre niveau. Le gouvernement américain va s'en mêler", a déclaré Brian Pitz, analyste chez UBS. "Cela dépasse Google maintenant."

L'annonce faite par Google n'a pas eu d'effet de contagion et aucune autre société n'a exprimé de soutien à sa position. Si la Chine inspire de la réserve en raison de sa politique à l'égard des droits de l'homme, elle demeure la troisième économie mondiale, et donc intéressante pour les affaires.

"Les sociétés prennent l'habitude de certaines situations, même si elles ne les approuvent pas", a commenté Yuwei Shi, doyen à l'Institut des études internationales de Monterey.

La Chine demeure un marché restreint pour Google avec des revenus estimés entre 220 et 600 millions de dollars annuels, à mettre en regard des 22 milliards de chiffre d'affaires global.

"Cela ne va faire changer personne d'avis. Le monde des affaires est celui de la realpolitik", estime Zachary Karabell, président de RiverTwice Research à New York.

Google a précisé qu'au moins vingt grandes sociétés de secteurs comme la finance, la technologie, les médias et la chimie ont été touchées par cette cyber attaque.

Gabriel Madway; Version française Pierre Sérisier

 
<p>En exprimant sa volont&eacute; de quitter la Chine pour des raisons de censure, Google n'a pas entra&icirc;n&eacute; &agrave; sa suite d'autres entreprises mais a focalis&eacute; l'attention sur l'environnement commercial dans ce pays. /Photo prise le 14 janvier 2010/REUTERS/Jason Lee</p>