Solides ventes de puces en décembre pour TSMC et UMC

vendredi 8 janvier 2010 10h04
 

TAIPEH (Reuters) - TSMC et UMC, les deux leaders mondiaux de la fabrication de semi-conducteurs en sous-traitance, ont fini l'année 2009 sur des ventes solides en décembre, une tendance qui pourrait se poursuivre en 2010.

La demande en ordinateurs, téléphones portables et autres écrans plats a tiré parti de la période des fêtes, profitant par ricochet aux fabricants de puces, mais certains analystes redoutent qu'un dollar taïwanais fort n'entame les marges de ce type d'entreprises exportatrices.

"Les fondamentaux ne sont pas un problème mais nous sommes quelque peu préoccupés par de possibles pertes liées aux changes au premier trimestre", explique Tom Tang, vice-président de Masterlink Investment Advisory.

L'afflux de fonds étrangers a contribué à propulser le dollar taïwanais à son plus haut niveau depuis 16 mois cette semaine face au dollar américain.

Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC) a annoncé pour décembre 30,47 milliards de dollars taiwanais (667 millions d'euros) de ventes non consolidées, soit plus du double du chiffre de 13,16 milliards de dollars taïwanais enregistré sur la même période de 2008.

Le groupe a vu ses ventes s'élever à 295,7 milliards de dollars taïwanais (6,5 milliards d'euros) sur l'ensemble de l'année dernière, soit un repli de 11% par rapport à 2008.

United Microelectronics Corp (UMC) a de son côté fait état de 9,3 milliards de dollars taïwanais de ventes en décembre (203 millions d'euros), le double de l'année précédente. Ses ventes totales ont reculé de 4% à 88,6 milliards de dollars taïwanais (1,9 milliard d'euros) en 2009.

Baker Li, version française Jean Décotte

 
<p>TSMC et UMC, les deux leaders mondiaux de la fabrication de semi-conducteurs en sous-traitance, ont fini l'ann&eacute;e 2009 sur des ventes solides en d&eacute;cembre, une tendance qui pourrait se poursuivre en 2010. /Photo d'archives/REUTERS/Richard Chung</p>