Nokia compterait 86 millions d'utilisateurs en ligne

mardi 5 janvier 2010 19h07
 

HELSINKI (Reuters) - Avec 86 millions d'utilisateurs à ses services sur internet, Nokia a dépassé son objectif de 80 millions de clients prévu pour la fin 2009, ont annoncé à Reuters des sources au fait de ces chiffres.

Un porte-parole de Nokia a refusé de confirmer ces données qui étaient pourtant visibles sur de larges écrans mardi au siège du premier fabricant mondial de téléphones mobiles.

Nokia, à la recherche de nouvelles sources de revenus en raison de l'arrivée à maturité du marché traditionnel des combinés, vise 300 millions d'utilisateurs pour ses services en ligne d'ici la fin 2011.

A cette date, ces activités devraient générer un chiffre d'affaires annuel de deux milliards d'euros, prévoit le fabricant finlandais.

Un responsable de Nokia, Niklas Savander, a déclaré le mois dernier qu'il était plus confiant qu'il y a un an dans la capacité du groupe finlandais à atteindre les deux milliards d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2011.

"Avec le nombre d'utilisateurs de Nokia dans le monde, ce n'est sans doute pas compliqué de disposer de clients qui n'ont rien à débourser", commente John Strand, consultant au cabinet d'études danois Strand Consult. "Ce qui est compliqué, c'est d'avoir des millions de clients qui payent".

Environ 1,1 milliard de personnes dans le monde utilisent des téléphones Nokia.

"Contrairement à Apple ou Google, Nokia a peu de contacts directs avec ses utilisateurs. Augmenter sa communication et son interaction avec les consommateurs est essentiel", estime Ben Wood, directeur d'études au cabinet CCS Insight.

Les activités en ligne de Nokia, regroupées sous l'enseigne en ligne Ovi, proposent notamment de la musique, des vidéos, des services de navigation et de localisation ainsi que des applications pour téléphones mobiles.

Le fabricant finlandais comptabilise comme utilisateur actif un consommateur qui a recouru à au moins un de ses services au cours d'une période de six mois.

Tarmo Virki, version française Claude Chendjou, édité par Marc Angrand