January 4, 2010 / 2:59 PM / 8 years ago

Un rally des technologiques attendu sur les marchés en 2010

6 MINUTES DE LECTURE

<p>Les investisseurs parient sur une bonne ann&eacute;e 2010 pour les valeurs technologiques, alors que les acteurs du secteur s'appr&ecirc;tent &agrave; converger vers Las Vegas pour le 43e Consumer Electronics Show (CES), qui se tiendra du 7 au 10 janvier. /Photo d'archives/Toby Melville</p>

par Gabriel Madway

SAN FRANCISCO (Reuters) - Les investisseurs parient sur une bonne année 2010 pour les valeurs technologiques, alors que les acteurs du secteur s'apprêtent à converger vers Las Vegas pour le 43e Consumer Electronics Show (CES).

Cette nouvelle édition du salon de l'électronique grand public, qui se tiendra du 7 au 10 janvier, devrait se dérouler dans un climat plus optimiste que la précédente. L'économie était en pleine récession il y a un an et les marchés subissaient le contrecoup de la crise du crédit.

Les valeurs technologiques ont remonté la pente depuis et le Nasdaq Composite a fini l'année 2009 sur un gain de plus de 40%, non loin d'un plus haut de 15 mois.

Les analystes estiment que 2010 devrait offrir un large éventail d'opportunités aux investisseurs dans le secteur technologique, qui devrait être soutenu par une reprise des dépenses d'équipements informatiques des entreprises, une explosion des activités autour des "smartphones" et de l'informatique mobile, ainsi que par un mouvement de consolidation.

Brian Marshall, analyste chez Broadpoint AmTech, prévoit que le Nasdaq progressera d'environ 15% en 2010, tout en notant que certains facteurs positifs sont déjà pris en compte dans les cours. "Ça va être difficile de trouver des domaines qui ne vont pas s'en sortir" en 2010, dit-il.

Bon nombre d'analystes ont placé en tête de liste leurs habituels favoris que sont Google, Apple, Cisco Systems et Intel.

Ils misent également sur les principaux fabricants de PC, Hewlett-Packard, Acer et Dell, dont les ventes devraient être dopées par Windows 7, le nouveau système d'exploitation de Microsoft.

Le cabinet spécialisé IDC table en effet sur une croissance à deux chiffres des ventes de PC d'ici 2013.

Le géant du stockage de données informatiques EMC, ainsi que sa filiale d'édition de logiciels VMware, devraient également permettre aux investisseurs de profiter de la hausse attendue des dépenses des entreprises.

Daniel Ives, analyste chez FBR Capital Markets, recommande ainsi "des valeurs défensives dotées de caractéristiques offensives", du fait des incertitudes entourant la vigueur et le rythme de la reprise en 2010. Il distingue notamment EMC, l'éditeur de logiciels d'infrastructure Citrix Systems ainsi que les spécialistes de la sécurité McAfee et Symantec.

Les Semi-Conducteurs en Vedette

L'optimisme prévaut surtout pour les fabricants de semi-conducteurs. En dépit d'un bond de 70% de l'indice sectoriel Philadelphia Semiconductor, beaucoup pensent que le secteur pourrait continuer à engranger des gains cette année.

Le cabinet Gartner anticipe notamment une hausse de 13% du chiffre d'affaires mondial des semi-conducteurs, qui pourrait retrouver ses niveaux de 2008 grâce à la croissance des ventes d'ordinateurs.

"La demande a été bonne, les stocks sont faibles et nous observons qu'un certain nombre de domaines qui commencent à se redresser", résume Robert Burleson, chez Canaccord Adams.

Selon lui, les firmes disposant de leurs propres équipements pour la fabrication des puces - comme Intel, ON Semiconductor, Fairchild Semiconductor et Analog Devices - sont en très bonne position du fait des mesures de réduction de coûts qu'elles ont mises en oeuvre.

Robert Burleson, qui note que les PC comptent pour environ un tiers du chiffre d'affaire total des fabricants de puces, précise que la demande reprend également dans des secteurs moins emblématiques comme l'automobile et les équipements médicaux.

D'autres analystes conseillent le fabricant de puces graphiques Nvidia Corp et Marvell Technology, dont les semi-conducteurs sont utilisés dans les équipements de stockage de données.

Croissance Des Smartphones

Les smartphones (combinés multifonctions) demeureront également un secteur clé, avec la progression de l'internet mobile. Le CES devrait servir de vitrine à de nouveaux modèles et la présentation du "Google phone" est attendue le 5 janvier.

Ce marché devrait passer de 179 millions d'unités écoulées en 2009 à 525 millions en 2010, selon les prévisions de Gartner.

En 2009, l'iPhone et les combinés fonctionnant sous le système d'exploitation Android de Google ont largement éclipsé le BlackBerry de Research in Motion et le Pre de Palm.

L'année 2010 devrait s'inscrire dans cette lignée et Ronald Gruia, chez Frost & Sullivan, mise sur Google, Apple et Samsung Electronics. Il estime que Google pourrait ravir la vedette cette année et reste sceptique face aux efforts de Nokia, Motorola et Palm pour redorer leur blason.

Selon lui, le fabricant finlandais doit innover dans ses systèmes d'exploitation, Motorala risque de pâtir de sa trop grande dépendance à la plate-forme Android et Palm va devoir investir pour attirer de nouveaux clients.

Il souligne par ailleurs que le développement de l'internet mobile incite les opérateurs à moderniser leurs réseaux, entretenant donc la demande auprès des équipementiers comme Alcatel-Lucent.

Version française Myriam Rivet, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below