Orascom va contester en justice la décision sur Mobinil

dimanche 3 janvier 2010 20h24
 

LE CAIRE (Reuters) - Orascom Telecom compte contester en justice la décision permettant à France Télécom d'acheter l'ensemble des actions de l'opérateur mobile égyptien Mobinil.

"(Orascom Telecom) a l'intention de soumettre l'affaire au tribunal administratif (section investissements) afin de contester la décision et obtenir son annulation (...)", précise l'opérateur télécoms égyptien dans un communiqué diffusé dimanche.

Samedi, une commission d'appel égyptienne a rejeté la requête d'Orascom demandant à ce que l'autorité de marché égyptienne revienne sur sa décision d'autoriser France Télécom à racheter les actions de Mobinil pour 245 livres égyptiennes (31,2 euros).

Mobinil, premier opérateur mobile égyptien par le nombre d'abonnés, est au centre d'un différend remontant à 2007 entre Orascom et France Télécom, ses deux principaux actionnaires qui, à l'heure actuelle, ne détiennent ni l'un ni l'autre une participation de contrôle.

L'offre de l'opérateur français, approuvé le 10 décembre par l'autorité de marché égyptienne, a commencé le 15 décembre et est censé se clôturer le 14 janvier.

Orascom a précisé qu'il intenterait son action en justice avant le 14 janvier, tout en ajoutant qu'il "poursuivrait des discussions amicales avec France Télécom".

L'opérateur égyptien estime que son homologue français aurait dû proposer un prix de 273 livres par action, équivalent à celui fixé en avril par un tribunal égyptien pour les titres détenus par Orascom.

France Télécom détient actuellement 36,3% de Mobinil et si tous les actionnaires répondaient favorablement à son offre, le groupe devrait débourser un peu plus de deux milliards d'euros, a estimé Marise Ananian, analyste chez EFG-Hermes.

"Ce prix part du principe que France Télécom paiera 273 livres pour certaines actions et 245 pour le reste", a-t-elle ajouté.

Patrick Werr et Alexander Dziadosz, version française Benoit Van Overstraeten