December 29, 2009 / 1:36 PM / 8 years ago

Microsoft mise sur la Chine avec son moteur de recherche Bing

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Yusuf Medhi, un des dirigeants de Microsoft, pr&eacute;sente Bing &agrave; San Francisco. Selon le premier &eacute;diteur mondial de logiciels, qui a lanc&eacute; en Chine une version chinoise de son nouveau moteur de recherche, l'Empire du Milieu est un march&eacute; vital dans la bataille de l'internet. /Photo prise le 14 septembre 2009/Lou Dematteis/Microsoft/Handout</p>

par Melanie Lee et Huang Yuntao

SHANGHAI (Reuters) - La Chine est un marché vital pour Microsoft, déclare le premier éditeur mondial de logiciels, qui a lancé une version chinoise de son nouveau moteur de recherche Bing, destiné à concurrencer le leader local Baidu et le numéro un mondial Google.

Selon Comscore, depuis le lancement de Bing en langue anglaise en juin, la part de marché de Microsoft n'a cessé de progresser aux Etats-Unis, pour atteindre 10,3% en novembre.

Au classement américain, Microsoft s'adjuge la troisième place, loin derrière Google (65,6%) et Yahoo (17,5%) mais la firme de Redmond espère réaliser une percée similaire sur le marché chinois avec la version en langue chinoise de Bing, encore en phase de test.

"Microsoft s'est engagé sur le marché chinois et le marché de la recherche en Chine est le marché stratégique le plus important pour Microsoft", a déclaré à Reuters le groupe de Redmond, via un courrier électronique.

"Nous avons ouvert spécialement un centre de recherche technologique en Chine pour mieux comprendre les besoins des Chinois, pour être en mesure de leur livrer le meilleur produit", a ajouté Microsoft.

Le marché chinois attire les géants de l'internet comme Yahoo, eBay et Amazon mais des problèmes de localisation et la concurrence des acteurs locaux freinent leur expansion.

Avec 350 millions d'internautes, la Chine est devenu le plus important marché au monde pour internet.

Selon le cabinet d'études Analysys International, le chiffre d'affaires du marché des moteurs de recherche en Chine a atteint deux milliards de yuans (203,26 millions d'euros) au troisième trimestre, en hausse de 38%. Le leader local Baidu s'y est adjugé 63,9% de parts de marché contre 31,3% pour Google.

"Google a pris une grosse part de marché (en Chine), d'environ 30%, mais il n'est pas encore une menace pour Baidu. Bing est encore très loin derrière", observe Wallace Cheung, analyste au Crédit Suisse.

Pour Jin Naili, analyste au cabinet Analysys, il faudra du temps à Bing avant de véritablement commencer à concurrencer les acteurs déjà présents sur le marché car les utilisateurs voudront le tester avant de l'adopter.

Mais, selon l'analyste, depuis le lancement en juin de la version test en langue chinoise de Bing, le nombre d'utilisateurs qui ont visité au moins trois fois par mois le site du moteur de recherche de Microsoft a augmenté de 30% en octobre.

"Dans un an ou deux, il pourrait y avoir d'importants changements sur le marché chinois", a-t-elle ajouté.

Avec Doug Young, version française Claude Chendjou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below