Orange et SFR mis en demeure sur leur couverture 3G

mercredi 23 décembre 2009 19h09
 

PARIS (Reuters) - L'autorité des télécoms (Arcep) annonce avoir mis en demeure Orange (France Télécom) et SFR (Vivendi) de respecter leurs engagements de déploiement de leurs réseaux de téléphonie mobile de troisième génération (3G).

Au 1er décembre, Orange couvrait 87% de la population métropolitaine, SFR 81% et Bouygues Telecom 80%, selon l'Arcep.

"Ces taux sont inférieurs aux obligations de déploiement inscrites dans leurs autorisations et résultant des engagements pris lors de l'appel à candidatures", explique l'Arcep dans un communiqué, faisant référence à l'octroi de leurs licences 3G en 2001.

"Orange France et SFR ont en conséquence été mis en demeure de respecter leurs obligations de couverture", ajoute l'Arcep.

Bouygues Telecom, qui avait obtenu sa licence 3G en 2002, a de fait déjà atteint son taux de couverture de 75% fixé pour fin 2010.

Orange devra couvrir 91% de la population en 3G avant la fin 2010 et 98% avant fin 2011, tandis que SFR devra atteindre un taux de 84% avant le 30 juin 2010, 88% avant la fin 2010, 98% avant la fin 2011 et 99,3% d'ici la fin 2013.

"On prend acte des nouveaux objectifs ambitieux fixés par l'Arcep pour la couverture 3G", a déclaré un porte-parole de SFR, ajoutant qu'après une année 2009 consacrée à la qualité du service, 2010 serait marquée par la poursuite de l'expansion de la couverture.

"Cela ne constitue pas une surprise pour Orange, qui confirme qu'il est en avance sur sa couverture 3G par rapport à ses concurrents", a dit de son côté à Reuters Eric Debroeck, directeur des affaires règlementaires chez France Télécom. "Nous avons tenu notre plan de marche et l'autorité nous met en demeure de faire ce que nous avons proposé et ce qu'il était prévu de faire".

L'Arcep prévient également qu'elle contrôlera le moment venu le respect des engagements de déploiement de Free Mobile (Iliad), qui vient d'obtenir la quatrième licence 3G. Ils sont de 27% de la population en 2012, 75% en 2015 et 90% en 2018.

Cyril Altmeyer, édité par Matthieu Protard

 
<p>L'autorit&eacute; des t&eacute;l&eacute;coms (Arcep) a mis en demeure Orange (France T&eacute;l&eacute;com) et SFR (Vivendi) de respecter leurs engagements de d&eacute;ploiement de leurs r&eacute;seaux de t&eacute;l&eacute;phonie mobile de troisi&egrave;me g&eacute;n&eacute;ration (3G). /Photo d'archives/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>