RIM éclipse Palm sur le marché brûlant des smartphones

dimanche 20 décembre 2009 12h12
 

par Susan Taylor, Ritsuko Ando et Gabriel Madway

OTTAWA/NEW YORK/SAN FRANCISCO (Reuters) - Malgré le contraste saisissant entre les bons résultats trimestriels de Research In Motion, le fabricant du BlackBerry, et les performances décevantes de Palm, il est encore trop tôt pour désigner un vainqueur sur le marché des "smartphones" où la concurrence s'intensifie.

A mesure que les consommateurs adoptent ces téléphones portables multimédias, les groupes bien installés ainsi que les nouveaux entrants affinent leurs stratégies pour s'imposer sur un marché florissant mais de plus en plus imprévisible, estiment les analystes.

RIM s'est engagé sur le marché de la téléphonie grand public pour séduire au-delà de sa traditionnelle clientèle de professionnels et s'assurer un nouveau relais de croissance.

Cette stratégie semble payante, le groupe canadien a publié une forte hausse de ses bénéfices et du nombre de ses clients et abonnés à ses services et relevé ses prévisions pour le quatrième trimestre.

Les résultats de Palm sont bien moins impressionnants au titre du troisième trimestre. Le fabricant américain a fait état d'une demande moins forte que prévu pour son nouveau combiné Pre et annoncé d'importantes dépenses de communication pour tenter d'augmenter le volume de ses ventes.

UN ENNEMI REDOUTABLE

Si le cours de l'action RIM a bondi de 10,6% vendredi, certains analystes s'interrogent néanmoins sur la capacité de RIM à maintenir ses marges dans un contexte extrêmement concurrentiel avec l'iPhone d'Apple et le Droid de Motorola.

Pour les experts d'UBS Phillip Huang et Maynard Um, le groupe doit encore se renforcer dans la perspective d'une concurrence qui ne va aller qu'en s'intensifiant.   Suite...

 
<p>Malgr&eacute; le contraste saisissant entre les bons r&eacute;sultats trimestriels de Research In Motion, le fabricant du BlackBerry, et les performances d&eacute;cevantes de Palm, il est encore trop t&ocirc;t pour d&eacute;signer un vainqueur sur le march&eacute; des "smartphones" o&ugrave; la concurrence s'intensifie. /Photo prise le 16 novembre 2009/REUTERS/Mark Blinch</p>