Intel poursuivi pour entrave à la concurrence aux Etats-Unis

mercredi 16 décembre 2009 19h13
 

par Diane Bartz

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont engagé mercredi des poursuites à l'encontre d'Intel, le numéro un mondial des semi-conducteurs, accusé d'avoir illégalement abusé pendant dix ans de sa position dominante pour renforcer son quasi-monopole.

La Federal Trade Commission (FTC), l'un des deux principaux organismes de lutte antitrust aux Etats-Unis, reproche au groupe californien d'avoir tenté d'évincer ses concurrents du marché.

A Wall Street, l'action Intel cédait près de 2% à la mi-séance alors que le Dow Jones affichait une hausse de 0,24%. Au même moment, ses concurrents AMD et Nvidia gagnaient respectivement 5% et 7,2%.

"Intel s'est engagé dans une campagne délibérée pour éliminer les menaces concurrentielles sur son monopole" a déclaré Richard Feinstein, directeur du Bureau de la concurrence à la FTC.

"Il n'a fait aucun cas des principes d'équité et des lois protégeant la concurrence", a-t-il ajouté.

Les microprocesseurs d'Intel équipent environ 80% des ordinateurs individuels (PC) du monde entier. De nombreuses associations et autorités antitrust, de même que son grand rival Advanced Micro Devices (AMD), l'accusent d'enfreindre la loi pour conserver cette position dominante.

Dans un communiqué, Intel a estimé que le dossier de la FTC était "mal avisé".

Le groupe reproche aux autorités de vouloir instituer des règles qui pénaliseraient les consommateurs en créant des obstacles à l'innovation et en faisant monter les prix.   Suite...

 
<p>La Federal Trade Commission (FTC), principale autorit&eacute; de la concurrence aux Etats-Unis, a annonc&eacute; l'ouverture de poursuites &agrave; l'encontre d'Intel, l'accusant d'avoir ill&eacute;galement abus&eacute; pendant dix ans de sa position dominante pour handicaper ses rivaux et renforcer ses positions. /Photo prise le 9 janvier 2009/REUTERS/Rick Wilking</p>