Google prend un risque en lançant son propre téléphone mobile

mercredi 16 décembre 2009 15h43
 

par Alexei Oreskovic

SAN FRANCISCO (Reuters) - La sortie d'un téléphone mobile sous sa propre marque pourrait mettre en péril la stratégie de Google qui va ainsi concurrencer frontalement les fabricants de combinés utilisant son propre système d'exploitation Android, estiment des analystes.

La semaine dernière, une source proche du dossier a dit à Reuters que le géant de la recherche sur internet lancerait aux Etats-Unis le 5 janvier son propre téléphone mobile en deux versions, dont l'une serait commercialisée par T-Mobile USA et l'autre sans abonnement directement aux consommateurs.

Jusqu'ici le géant américain se contentait de fournir gratuitement à une douzaine de fabricants de téléphones mobiles, tels que Samsung, Motorola, HTC, Sony-Ericsson, LG Electronics et Acer, son système d'exploitation Android et les services associés.

Selon les analystes, il est de l'intérêt de Google qu'un maximum de combinés utilisent son moteur de recherche et ses services, qui représentent l'essentiel de son chiffre d'affaires. Or, en marchant sur les plates-bandes des fabricants de téléphones portables, le groupe pourrait mettre en péril les partenariats patiemment tissés avec eux.

Google va "se mettre lui-même de plus en plus dans une situation difficile en fabriquant effectivement ses téléphones", déclare Anil Doradla, analyste chez William Blair & Company.

Les analystes restent pour l'instant dubitatifs sur la nouvelle stratégie de Google, faute de détails sur les téléphones prévus. Ils soulignent notamment le manque d'expérience du moteur de recherche dans ce secteur très concurrentiel, animé par Apple et RIM qui proposent à la fois leurs combinés et les systèmes d'exploitation équipant leurs appareils.

RISQUE DE PLUSIEURS MILLIARDS DE DOLLARS

Certains estiment que Google tente d'écorner la domination d'Apple sur le segment des smartphones (combinés multimedia) en renforcent la visibilité d'Android.   Suite...

 
<p>La sortie d'un t&eacute;l&eacute;phone mobile sous sa propre marque pourrait mettre en p&eacute;ril la strat&eacute;gie de Google qui va ainsi concurrencer frontalement les fabricants de combin&eacute;s utilisant son propre syst&egrave;me d'exploitation Android, estiment des analystes. /Photo prise le 7 d&eacute;cembre 2009/REUTERS/Andrew Winning</p>