L'UE anticipe un feu vert pour le rachat de Sun par Oracle

lundi 14 décembre 2009 13h34
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne annonce que son examen du rachat de Sun Microsystems par Oracle aura un résultat satisfaisant après que le spécialiste des logiciels a dévoilé un certain nombre de mesures destinées à atténuer les craintes de distorsion de la concurrence.

"La commissaire à la Concurrence Neelie Kroes est optimiste sur la conclusion qui sera donnée à ce dossier (...) elle s'assurera parallèlement que la transaction n'aura aucun impact sur le marché européen des bases de données", lit-on dans un communiqué du bras exécutif de l'Union européenne.

La Commission européenne a jusqu'au 27 janvier pour rendre son avis sur le rapprochement, qui a déjà le feu vert des autorités de la concurrence américaines.

L'inquiétude de la CE venait du fait qu'un rachat de Sun par Oracle allait entraîner l'absorption de MySQL et donc la disparition d'un acteur majeur du segment des bases de données.

Le groupe a proposé que les vendeurs de moteurs de stockage tiers soient dispensés d'utiliser une licence lorsqu'ils utiliseront les programmes de MySQL Pluggable Storage Architecture.

Reste que les opposants à la fusion estiment que la proposition d'Oracle ne règle pas les inquiétudes sur la concurrence.

"C'est purement cosmétique, sans aucun effet", a déclaré un porte-parole de MySQL.

Michael Widenius, créateur de MySQL, a lancé ce week-end une campagne sur internet pour que les utilisateurs de ses programmes fassent part de leur opposition à la fusion Oracle-Sun.

Foo Yun Chee et A. Ananthalakshmi, version française Nicolas Delame

 
<p>La Commission europ&eacute;enne annonce que son examen du rachat de Sun Microsystems par Oracle aura un r&eacute;sultat satisfaisant apr&egrave;s que le sp&eacute;cialiste des logiciels a d&eacute;voil&eacute; un certain nombre de mesures destin&eacute;es &agrave; att&eacute;nuer les craintes de distorsion de la concurrence. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>