"openCimetiere", un logiciel libre pour gérer les caveaux

jeudi 10 décembre 2009 11h46
 

PARIS (Reuters) - Après avoir largement dépassé les frontières du seul milieu de l'informatique, la vague du logiciel libre a désormais conquis... les cimetières.

openCimetiere, logiciel "open source" de gestion des concessions de cimetière, figure au rang des projets phares de l'Adullact, l'Association des développeurs et utilisateurs de logiciels libres pour l'administration et les collectivités territoriales.

Celle-ci a créé un site de partage de logiciels libres à l'usage des hôpitaux, écoles et entreprises notamment, mais aussi des personnels communaux.

"Toute personne (...) peut apporter sa contribution à un projet (...) en produisant du code source, en améliorant le code existant ou en corrigeant des anomalies", résume le site internet de l'association.

Plusieurs ministères et notamment l'armée française ont également mis en place ces dernières années des programmes informatiques comprenant une forte dimension "open source".

L'Adullact compte plus de 160 collectivités membres et regroupe quelques 400 projets informatiques disponibles gratuitement.

Marie Mawad, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Apr&egrave;s avoir largement d&eacute;pass&eacute; les fronti&egrave;res du seul milieu de l'informatique, la vague du logiciel libre a d&eacute;sormais conquis... les cimeti&egrave;res, avec le logiciel "openCimetiere". /Photo d'archives/REUTERS/Eloy Alonso</p>