10 décembre 2009 / 10:33 / dans 8 ans

Mozilla lance Thunderbird 3 avec le renfort de l'armée française

par Marie Mawad et David Lawsky

PARIS/SAN FRANCISCO (Reuters) - Le logiciel libre n‘est plus uniquement une affaire de “geeks”.

Mozilla, porte-drapeau de “l‘open source”, compte ainsi désormais l‘armée française parmi ses contributeurs volontaires, et a lancé cette semaine une nouvelle version de son logiciel de messagerie Thunderbird qui intègre des innovations à mettre au crédit du ministère de la Défense.

Sur internet, l‘association à but non lucratif a conquis plus d‘un quart des internautes en cinq ans en prenant des parts de marché à Microsoft grâce à son navigateur “Firefox”, selon les données de Net Applications.

Avec Thunderbird, concurrent gratuit de Microsoft Outlook, Mozilla compte désormais plusieurs administrations françaises parmi ses utilisateurs, parmi lesquels les ministères de la Défense, de l‘Intérieur, des Finances et de la Culture.

Une partie du code informatique de Thunderbird 3, lancé mardi, a même été empruntée au ministère de la Défense, où un projet d‘extension baptisé Trustedbird a été développé puis mis à la disposition du grand public.

“Ça s‘insère totalement dans l‘idée du logiciel libre (...), chacun met au pot, améliore, apporte des correctifs”, a expliqué à Reuters Tristan Nitot, président de Mozilla Europe.

Cette démarche suscite un intérêt croissant à l’étranger et une présentation en a même été faite à l‘Otan, a déclaré le lieutenant-colonel Frédéric Suel, l‘un des responsables du projet Trustedbird, lancé par la gendarmerie nationale alors qu‘elle était encore rattachée au ministère de la Défense.

“Nous avons une relation d’échanges avec Mozilla”, a-t-il dit du projet, dont le nom et le logo ont été choisis conjointement avec l‘association.

Au sein de la gendarmerie, la réflexion sur le logiciel libre a démarré dès 2003 dans le but de mettre en place une solution informatique “adaptable et évolutive”, a expliqué à Reuters le colonel Bruno Poirier-Coutansais, qui y décompte aujourd‘hui environ 83.000 exemplaires de Thunderbird.

D‘autres ministères ont suivi, séduits par la flexibilité de “l‘open source” alors que les logiciels propriétaires des grands éditeurs, notamment de Microsoft, ne permettent généralement aucune modification ou adaptation.

Le critère budgétaire a parfois pesé lui aussi. “Plus vous avez la pression, plus vous êtes obligé de prendre des décisions audacieuses. La gendarmerie nationale a eu les plus grosses coupures de budget”, a dit à Reuters une source proche du projet Mozilla.

RÉTICENCES DANS LES ENTREPRISES PRIVÉES

Les collectivités territoriales ont, elles aussi, leur propre site de partage de logiciels libres, et “l‘open source” pourrait ensuite gagner du terrain du côté des entreprises privées.

“On a de très nombreux échanges avec d‘autres administrations, voire avec des entreprises privées qui sont intéressées par notre démarche”, explique Bruno Poirier-Coutansais.

“Nos exigences de sécurité sont tout à fait transposables dans les grandes entreprises mondiales”, assure de son côté Frédéric Suel.

Sur le marché professionnel, des résistances demeurent toutefois face au logiciel libre, estime Bernard-Louis Roques, fondateur du fonds d‘investissement Truffle Capital IT, présent entre autres dans le domaine des logiciels.

“Il faut se poser la question du coût total. Il y a le coût d‘achat, de mise en oeuvre, mais également le coût du service. Une solution libre ne coûtera rien en implémentation, mais combien coûte la migration ? Il faut des consultants extérieurs, ou il faut mobiliser des ressources en interne pour l‘assurer.”

Edité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below